Page 1 sur 1

Pancro 400

Publié : sam. 08 avril 2017 / 10:28 am
par OliveDKS
J'ai reçu et testé le fameux nouveau Pancro 400 de chez Bregger, au Canon Ae-1.

Les contrastes et le grain est joli, mais j'ai une sorte de dégradé gris -> blanc sur le haut des images, et parfois des sortes d'irrégularités (bandes blanches à droite) comme vous pouvez le voir sur cette photo:

Image

Je ne pense pas que ce soit dû au développement, vu que je l'ai fait faire par un labo auquel j'ai toute confiance. La laborantine (est-ce que c'est comme ça qu'on dit, d'ailleurs?) m'a dit qu'elle avait été surprise du résultat: le film est gris au lieu d'être transparent, comme s'il était voilé. Ça ne se voit pas au scan, mais effectivement quand on le regarde à la lumière on voit une sorte de léger dégradé de clair à foncé en partant du bas (sur le négatif, donc).

Je vais tester un autre film avec un autre appareil, pour voir si ça vient de l'appareil. :o

Publié : sam. 08 avril 2017 / 12:27 pm
par scaf
Merci de ce retour.

Je me suis acheté ce film mais ne l'ai pas encore essayé.
Tu sais quel révélateur ils ont utilisé ?
Dans mon cas, je dev à la maison avec du rodinal ou du caffenol (selon mon envie, en fait).

Publié : sam. 08 avril 2017 / 22:07 pm
par facono
Ben, il y a deux hypothèses simples au départ, le labo n'éteint pas bien la lumière lorsqu'il charge sa machine et secundo, les joints du dos de ton appareil sont foutus. je pencherai pour la seconde. A part ça, si un labo me rendait un film dans cet état, je gueulerai quand même: bonjour la bande blanche à droite, à moins que ce soit toujours une fuite de lumière... Et je trouve qu'au contraire, le grain n'est pas agréable du tout. Le tout serait de savoir avec quelle chimie ce film a été développé — la gamme proposée dans la notice du film est large mais il y a de nombreuses recommandations dont il convient de tenir compte pour de bons résultats — car ce film à double couche est plutôt étudié pour des contrastes moyens et une gamme de gris large.
Sont marrants chez Bergger d'appeler leur film pancro, tous les films N&B (et couleur) d'usage photographique normal sont panchromatiques. :wink:

Publié : dim. 09 avril 2017 / 02:13 am
par scaf
facono a écrit :Sont marrants chez Bergger d'appeler leur film pancro, tous les films N&B (et couleur) d'usage photographique normal sont panchromatiques. :wink:

Ça tient du même concept que Polaroid utilisait quand il nommait ses appareils 'Supercolor".
Comme si la couleur et le noir&blanc dépendaient de l'appareil :D ...

Publié : dim. 09 avril 2017 / 22:16 pm
par OliveDKS
Alors le labo me dit qu'ils ont utilisé du lfosol 3, mais je sais pas quelle dilution, etc. La prochaine fois je leur filerai la boîte du film avec les instruction, vu qu'effectivement on dirait qu'il y'a des spécificités.

Par ailleurs ce n'est pas impossible que les joints de mon appareil soient naze, c'est un vieux boîtier qu'on m'a filé. Je vous montrerai le résultat avec un autre appareil.

Publié : dim. 09 avril 2017 / 22:29 pm
par facono
Un truc simple pour connaitre l'état des joints de ton vieil appareil: appuie sur le dos de celui-ci. S'il bouge et s'enfonce facilement d'un demi-millimètre ou même d'un, sous la pression des doigts, c'est qu'il faut changer impérativement les mousses.

Publié : lun. 10 avril 2017 / 09:05 am
par OliveDKS
facono a écrit :Un truc simple pour connaitre l'état des joints de ton vieil appareil: appuie sur le dos de celui-ci. S'il bouge et s'enfonce facilement d'un demi-millimètre ou même d'un, sous la pression des doigts, c'est qu'il faut changer impérativement les mousses.


Ah oui effectivement y'a du jeu. Je vais faire changer ça. Merci du conseil.

Publié : jeu. 20 avril 2017 / 11:25 am
par OliveDKS
Alors j'ai fait changer les mousses de l'appareil et j'ai refait un film Pancro. Les "entrées de lumière" sont toujours là, parallèles aux perforations (sur le film précédent c'était tout le long).

Ce n'est pas un problème du scanner: ça se voit à l'œil nu. Ni un problème du labo, je n'ai pas eu de problèmes de ce genre avec eux, et j'y vais depuis des années...d'ailleurs, la fille du labo a remarqué ces taches le long des perforations aussi.

Image

Est-ce que vous pensez que ça peut venir du film? Le mieux, si on voulait pousser l'expérience jusqu'au bout, serait de tester avec un autre appareil; mais je sais pas si ça vaut la peine...je peux aussi revenir à mes HP5 périmés depuis 10 ans qui, eux, marchent très bien. :lol:

P.S: je n'ai jamais eu ce genre de problèmes avec cet appareil auparavant, même avec mes anciennes mousses.

Publié : dim. 23 avril 2017 / 19:39 pm
par facono
Oulala, ben... c'est pas beau du tout ça! Malgré l'assurance d'avoir un appareil en bien meilleur état — c'est quand même mieux, non?! — il reste un véritable souci. Moi quand je vois ça je penche tout de suite sur un réel problème d'agitation pendant le développement. comment est-il fait, en spire, en grande cuve automatique?
En tout cas, il est évident que les perforations sont impliquées dans une mauvaise répartition de l'action de la chimie sur la gélatine.
Bon, on peut aussi envisager que le film est mal fabriqué et/ou peu fiable. Le sujet est en cours d'étude et de discussion (pour le moyen et grand format il est vrai) sur galerie-Photo et pour l'instant, personne n'est enthousiaste.

Publié : lun. 24 avril 2017 / 00:13 am
par xya
personnellement je trouve ce film horrible vu les résultats visibles ici. le grain n'est pas acceptable du tout. j'ai eu des résultats semblables avec du hp4 surchauffé dans les années 70 (lors d'un rallye paris-iran et retour en été) et du hp4 encore au début des années 80 en le poussant vers les 1600 iso. depuis je n'ai pas vu chose pareille...

Publié : jeu. 11 mai 2017 / 00:41 am
par scaf
J'ai enfin développé mon film pancro 400.
Appareil : minolta x700
Révélateur : rodinal 1+25 @ 20°C

Voici quelques résultats (d'autres visibles ici : viewtopic.php?f=29&t=157&p=405436#p405436 ) :

Image
On voit bien que du grain s'est formé dans les zones claires.


Image
Sur une photo contrastée et un peu sombre, ça passe.


Image
Mais sur un cliché contrasté avec beaucoup de zones lumineuses, le grain revient.

Par contre, je n'ai pas de défaut du type de ceux évoqués plus tôt : pas de zone blanche en bordure, pas de fuite de lumière.

Je préfère le rendu d'une foma 100 : plus contrasté. Ici, les niveaux de gris sont importants, ce qui me plaît moins.
Mais peut-être que cela vient du choix du révélateur ?