Page 1 of 2

Comment utiliser le film diapositive PolaGraph?

Posted: Thu 11 October 2018 / 01:14 am
by Alexsupercolor670AF
Bonjour tout le monde, il y a quelques temps j'ai acheté une pellicule PolaGraph en 35mm avec sa cartouche de développement. Seulement voilà, je n'ai pas la machine permettant de la développer, et j'aimerais avoir des informations pour pouvoir l'utiliser.

Premièrement : Elle est périmée de 2002, mais toujours bien conservée au frigo. Normalement, elle fait 400 ISO soit 27 DIN de sensibilité. Mais vu l'âge de la pellicule, dois-je l'exposer plus longtemps pour compenser un éventuel vieillissement?

Deuxièmement : Vu que ce n'est pas un film "Polaroïd diapo" classique, mais un film destiné à reproduire des documents, dois-je m'attendre à un rendu très différent des films noir et Blanc classiques (Film insensible à certaines couleurs, rendue très contrasté, peu nuancé)?

Troisièmement : Elle n'a pas de codage DX, donc je ne peux pas l'utiliser avec mon Reflex Canon EOS 5000. Du coup, j'ai acheté un Agfa Silette LK Sensor dans une brocante pour 5€, en parfait état de fonctionnement. J'ai testé sa cellule au sélénium, avec une pellicule diapositive AGFA CT Precisa 100 ISO, et il n'y a pas eu de véritable sous, ou surexposition. Du coup, pensez-vous que cet appareil soit adapté à cette pellicule?

Quatrièmement : Est-il facile de trouver la machine pour développer ce type de pellicule en occasion, et si non, pourrais-je m'en faire vendre, ou prêter une par un membre de ce forum? Enfin, si aucune de ces solutions n'est possible, existe-il des alternatives à cette fameuse machine?

Cinquièmement : Comment est-ce que l'on procède au développement avec la machine, et vu l'âge de la pellicule, faut-il appliquer des temps de développement plus long, et des procédures supplémentaires?

Sixièmement : Les diapositives produites avec ce procédé peuvent-elles être montées sous cache, et projetées comme n'importe quel film inversible, ou la fragilité du support impose des techniques de montage, et de projection particulières? Je pose cette question, car je souhaiterais les faire en monter sous cache par un excellent labo en qui j'ai toute confiance. Mais vu qu'ils les montent avec une machine, je voudrais être sur qu'il n'y a pas trop de risques de détérioration pour le film.

Enfin, septièmement : Y a t'il un risque d'obtenir zéro résultat, à savoir une pellicule toute blanche, ou toute noire?

Voilà, désolé pour ce long message, mais j'avais énormément de questions sur ce procédé que je n'ai jamais utilisé, et sur le quel on trouve assez peu d'informations détaillées.

Cordialement, Alex.

Posted: Thu 11 October 2018 / 05:39 am
by consommable

Posted: Thu 11 October 2018 / 07:33 am
by xya
si je ne me trompe pas, j'ai encore la machine quelque part. je peux te l'offrir contre les frais de port. je retourne dans une semaine. si tu n'as pas trouvé autrement, rappelle-moi fin de la semaine prochaine. :)

Posted: Thu 11 October 2018 / 12:45 pm
by Alexsupercolor670AF
consommable wrote:3


Vu que tu m'as envoyé une fiche avec les codes DX, tu penses qu'il vaut mieux utiliser le Réflex en inscrivant manuellement le code DX?
J'avais pensé le faire avec du scotch métallique, mais je n'arrive pas à en trouver. De plus, j'ai peur que le moteur du réflex ne déchire la pellicule. Cet appareil à un fonctionnement particulier : Il déroule toute la pellicule quand cette dernière est chargé, et la rembobine d'une vue à chaque photo prise. Ce système à été créé pour ne pas perdre les photos prises en cas d'ouverture de l'appareil.

Seulement voilà, vu qu'il déroule toute la pellicule, et que le film inversible polaroïd n'a que 12 vues, j'ai peur qu'il casse le film en le confondant avec un film de 24 vues.

si je ne me trompe pas, j'ai encore la machine quelque part. je peux te l'offrir contre les frais de port. je retourne dans une semaine. si tu n'as pas trouvé autrement, rappelle-moi fin de la semaine prochaine. :)


Merci, c'est très gentil à toi :D , et ce sera sûrement indispensable, vu que ce genre de machine ne court visiblement pas les rues.

Posted: Thu 11 October 2018 / 13:27 pm
by CCédric
Du coup, j’ai des questions sur tes questions :D
Sur ton Canon, tu peux ne peux pas régler les isos ? Ça me surprend.
Pour le développement, en plus de la machine, il ne faut pas des produits spécifiques Polaroid ? Je demande, je n’ai jamais vu ces pellicules. Je croyais que c’étaient des pellicules spéciales, avec des produits spécifiques qui permettent de ne pas se prendre la tête sur le développement : genre je mets tout dans la machine et ça développe.

Posted: Thu 11 October 2018 / 13:54 pm
by Alexsupercolor670AF
Salut CCédric, non on ne peut pas régler les isos sur cet appareil. C'est vraiment un reflex d'entrée de gamme, il n'a donc que très peu d'options. Il possède quand même quelques modes (Auto, Portrait, Paysages, Macro, Mouvements, et priorité Vitesse.), mais pas de réglage manuel de sensibilité. D'ailleurs, il n'a qu'un tout petit afficheur cristaux liquides, qui indique uniquement le nombre de vues restante, et l'état des piles. Je te rassure, on peut quand même changer son objectif :lol:

Pour ce qui est des produits, j'ai la pellicule, et la cartouche de produits qui va avec, il ne manque plus que la machine :) .

Posted: Thu 11 October 2018 / 14:03 pm
by Patrickphoto
Bonjour à tous.
J.utilise ces films. Normalement ils sont utilisé comme des films "lith"Juste du noir et du blanc. Pour obtenir des nuances de gris , ils faut les exposer à 100 asa.

Posted: Thu 11 October 2018 / 14:24 pm
by Alexsupercolor670AF
Bonjour Patrick et merci. "Lith", ça veut dire qu'ils sont sans nuances?

Du coup, pour de la photo "classique", et pas de la reproduction, il vaut mieux exposer à 100 ISO?

Pourrais tu me montrer des photos "classiques" prises avec ce film, exposés à 100, et à 400 ISO?

Posted: Thu 11 October 2018 / 14:55 pm
by Patrickphoto
Bonjour Alex.
Oui il faut les exposer à 100 Iso pour les nuances de gris. Oui "luth c.est juste noir et blanc. Je passerai au labo samedi et pourrai vous montrer un film exposé.

Posted: Thu 11 October 2018 / 15:27 pm
by Alexsupercolor670AF
Merci Patrick, vous pouvez me dire "tu" vous savez.

Sinon, malgré leur date de péremption copieusement dépassé, ces films donnent-ils toujours un résultat correct, ou est-il possible de ne rien obtenir du tout?

Posted: Thu 11 October 2018 / 16:23 pm
by Patrickphoto
j.ai toujours eu des résultats malgré la date. Il y a juste une couche noire qui rend le film opaque (pas sûr le côté émulsion!) je passe mon film développé à l'eau du robinet avec les doigts.

Posted: Thu 11 October 2018 / 16:58 pm
by consommable

Posted: Thu 11 October 2018 / 19:35 pm
by Alexsupercolor670AF
Merci consommable :).

Je connais l'astuce du vernis à ongles et de la lime, mais maladroit comme je suis, j'ai peur de casser la cartouche. Et vu que je n'ai qu'une seule pellicule de ce type, je préfère ne pas prendre le risque.

Sais-tu si il existe des "Stickers DX" à coller sur la cartouche, pour permettre la reconnaissance de la sensibilité?

Posted: Fri 12 October 2018 / 16:12 pm
by Alexsupercolor670AF
Sinon, vu que ces pellicules sont anciennes, faut-il augmenter la durée de développement, et si oui, de combien?

Posted: Sat 13 October 2018 / 10:42 am
by ulf
j'ai jamais changé la durée de développement, j'utilise l'appareil électrique automatique avec les réglages de base et ça marche très bien.

quel type de film as-tu? il y en avait plusieurs, couleur, n/b, et des trucs spéciaux.

et pour l'expo, j'ai toujours pris l'expo d'origine du film, sans me prendre la tête non plus. mais j'aime pas me prendre la tête.

b