Page 12 sur 14

Publié : mar. 13 mars 2018 / 21:42 pm
par esger
Et tu peux mettre une microSD ??

Publié : mar. 13 mars 2018 / 22:53 pm
par charles p.
jeanP a écrit :Salut à tous,

On est sur les "vieux" argentiques, donc voici mon ancien joujou
https://www.cjoint.com/c/HCnixyoaa8c
il a bien travaillé !!


Puisqu'il a bien travaillé, il peut venir prendre sa retraite chez moi! Mon appareil de rêve que quand j'étais bien jeune...

Publié : mer. 14 mars 2018 / 08:13 am
par jeanP
Il mérite bien une retraite en ma compagnie !!!
J'aurais bien aimé aussi avoir le 'Blad de l'époque, l'Hasselblad 500 C mais bien cher...

a++

Publié : mer. 14 mars 2018 / 12:49 pm
par xya
je n'ai jamais voulu un hassy, ni un rb67. je les ai essayé, mais je suis resté avec les mamiya C.

et voici mes joujous panoramiques du moment:
Image
Image

en plus un nouveau curved pinhole 6x17, que je testerai cet après-midi. :)

Publié : sam. 17 mars 2018 / 06:58 am
par Jules Biron
Finalement, tous en état de marche, y compris le 7S, enfin trouvé :D

Image

Publié : sam. 17 mars 2018 / 08:00 am
par consommable
C'est la page des improbables et enclume.

Publié : sam. 17 mars 2018 / 08:23 am
par jeanP
oui et ça rappelle de bons souvenirs ..(et de développement en labo dans le noir total...surtout en Cibachrome !!!)

Je voudrais faire un peu de diapo, savez-vous si elles sont toujours développées?
a+

Publié : sam. 17 mars 2018 / 08:30 am
par facono
Bien sûr que tu peux toujours faire de la diapo! Il y a peu de références de films maintenant mais par contre le tirage par destruction de pigments est devenu hors de prix, les derniers papiers Ilfo/Cibachrome n'étant plus fabriqués depuis longtemps. ET les kits de chimie domestiques non plus.

Publié : sam. 17 mars 2018 / 08:47 am
par consommable
Le souci n'est pas tant le film, qu'un développement propre.

Publié : sam. 17 mars 2018 / 11:01 am
par Jules Biron
consommable a écrit :C'est la page des improbables et enclume.
Oui, pour la photo de rue on repassera... je vais garder le F même s’il est tout auto. Peut être qu’un jour je trouverai un 7sII..

Publié : sam. 17 mars 2018 / 16:42 pm
par xya
pour en ajouter, des improbables joujous argentiques: un vermeer curved pinhole 6x17 8)

Image
Image

Publié : lun. 07 janvier 2019 / 21:44 pm
par Jules Biron
J'avais envie de vous présenter mon Kiev 88 ce soir, j'en suis tombé amoureux dernièrement même si je l'ai déjà depuis six mois. Il a plein de défauts, il n'est pas réglé, l'objectif est coincé dedans, le dos fais des surimpressions à partir de la 7e vue, et à chaque fois que j'arme j'ai l'impression que ça va être la dernière fois, mais je l'aime :mrgreen:

Image

:love:

PS : en plus il n'est même pas vieux, c'est un des exemplaires des années 2000 :oops:

Publié : mar. 08 janvier 2019 / 01:17 am
par jj_reypol
Il est beau ce p'tit Kiev; je comprends que tu l'aime !
Il faudrait que je fasse les photos des miennes d'enclumes…
Enclumes, enclumes, mais c'est bien dans les vieilles casseroles qu'on fait la…

Publié : mar. 08 janvier 2019 / 07:39 am
par Jules Biron
Oui, mais c’est vraiment une brique quand même :) il faudrait que je lui paie un aller-retour en Ukraine pour un bon nettoyage...

Olympus IS-300

Publié : mar. 08 janvier 2019 / 10:38 am
par MikeNavy
Je n'ai plus qu'un appareil argentique (hors mes deux instantanés) : un Olympus IS 300, format 35, du type reflex monobloc avec un extraordinaire zoom 28 mm f4 - 110 mm f5.6 à lentilles asphériques en verre, constitué de 11 éléments en 9 groupes, et un complément optique télé-convertisseur x1,9 qui permet d'atteindre une focale effective de 210 mm.

Image

Il a 5 programmes (standard, portrait, paysage, scènes rapides et scènes de nuit), un mode à priorité ouverture, un mode longue pose, un mode manuel.
Il peut faire de la mesure d'exposition spot, avec une compensation d'exposition de +/- 2Ev.

Il est autofocus, il fait le focus sur la zone au centre de l'objectif lorsqu'on exerce une pression sur le déclencheur (ce qui permet ensuite de déplacer l'objectif et de recadrer tout en gardant le focus sur ce qu'on a choisi, en maintenant le déclencheur à demi-enfoncé). En mode "scènes rapides" l'autofocus est prédictif et choisit la partie de la scène sur laquelle il doit faire la mise au point.

Il utilise des films de 25 ISO à 3000 ISO, chargement automatique, codage DX.

Il est doté en option d'une télécommande.

Son flash intégré est "intelligent" :
- il fonctionne toujours (sauf s'il est fermé) en mode portrait,
- il prend la main dès qu'une vitesse rapide est sélectionnée,
- anti yeux rouges, débrayable, forçable etc.,
- il synchronise jusqu'à 1/2000 s.

C'est un appareil sorti tardivement, en 1999 (20 ans déjà !), qui marque la fin de la série des Olympus IS-XXXX, reflex monoblocs à zoom et flash intégré. C'est un peu le "chant du cygne" de la photo argentique grand public, avec d'excellentes performances et un prix "abordable" (je l'ai acheté neuf et payé environ 350 EUR en 2002, de mémoire, lorsque le prix des argentiques, concurrencés par les numériques, commençait à chuter ).

Ses défauts : bouffeur de piles, nécessite deux piles lithium CR123A, chères ; il n'a pas de connexion pour flash externe, ce qui fait qu'on reste limité à son flash intégré de nombre guide 25 à 100 ISO.

Ses avantages : "tout sous la main" dans un poids (650 g) et un encombrement moyens, facilement portable, pour réaliser la plupart des photos.

Il est toujours en état de marche, mais je m'en sers (très) rarement, plutôt pris par la photo stéréoscopique (avec un Fujifilm Finepix Real3D W3, un des seuls appareils numériques stéréoscopiques, doté d'un écran 3D sans lunettes) et la photo instantanée (maintenant avec mon Fujifilm Instax Wide 300 et Nikkor-W f5.6 100 mm).