Le dernier film que j'ai vu (ouvert à tous) !

C'est ici que l'on poste tout et n'importe quoi et surtout ce qui ne concerne pas la photo ou le site PP.com, c'est un peu le café du coin, musique, bons plans, trucs hallucinants... c'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Orca
Polaroid Swinger
Messages : 306
Inscription : lun. 05 mai 2014 / 12:27 pm
Localisation : Lyon
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Orca » sam. 11 novembre 2017 / 10:25 am

Effectivement Blade Runner 2049 ne marquera pas comme le premier, c’était du remâché, du trop long et du « maïs qu’est Qu’il raconte se pleurnichard?! »

Par contre hier j’ai vu un film, d’une beauté émotionnelle très forte, de la violence épurée visible et invisible, de la tendresse d’enfant qui pleure, sous le coté très noir et dans la violence d’un homme tourmenté par ses cicatrices à vifs et par ses souffrances passées qui accompagne ses jours sombres, son quotidien
Il connaît la violence et baigne dedans, et avec cette violence , pour et contre cette violence il est sans pitié.
Et si finalement il y avait de l’amour tout au fond de lui, un enfant qui avait besoin d’amour et qui se retrouve en errance d’homme où sa violence est à la même hauteur de cette plaie d’amour.

Et sa violence est brutale et sans limite !

Le film est accompagné d’une impressionnante musique.
Un film qui te bouscule et te renverse, qui te met une claque.

Et un acteur qui porte très haut ce film et son personnage. Il a donné de son cœur de son âme et même de son corps qu’il a su transformer. Il est tout simplement époustouflant. Plusieurs jours après il vous colle à la peau et lui-même n’a pas dû ressortir sans trace par son interprétation. Il ne jouait pas, il était son personnage.

Le film : A beautiful day avec Joaquin Phœnix

On peut lire que c’est le Taxi driver du 21eme siècle.
Je dirai qu’il n’y a qu’un Taxi driver et qu’un seul Robert de Niro, tout comme il n’y a qu’un seul A beautiful day avec Joaquin Phœnix.
Par contre peut assurément dire que Robert De Niro est Taxi driver tellement il porte ce film et qu’il l’envahit de tout lui, de toute sa force, et de la même manière Joaquin Phoenix est À beautiful day avec Joaquin Phœnix.

:D
Demain j'ai rêvé que j'aimais

Avatar de l’utilisateur
sarto
Polaroi.
Messages : 208
Inscription : mar. 08 novembre 2011 / 18:13 pm
Localisation : A gche en sortant de l'ascenseur
Contact :

Messagepar sarto » sam. 11 novembre 2017 / 15:26 pm

Quelques films en vrac

Au revoir là haut, Dupontel nous sort un assez beau film.
Jeune femme, Laetitia Dosch est époustouflante ici.
Logan Lucky, ça détend
Braguino (olivier, toi qui a aimé Ni le Ciel, Ni la terre tu devrais apprécier son documentaire). Bluffant.
Claustrophobia is the fear of closed spaces. For example: I am going to the liquor store and I'm scared that it's closed.

Avatar de l’utilisateur
Fabior
Polaroid 1000
Messages : 499
Inscription : mer. 02 avril 2014 / 12:38 pm
Localisation : Charenton le Pont
Voir la galerie photo de ce membre

Cinéma

Messagepar Fabior » jeu. 16 novembre 2017 / 10:23 am

Brooklyn Yiddish (2017) de Joshua Z. Weinstein : Si proche et si loin de nous, ils sont communauté ouverte et si fermé, régis par le Talmud sous le regard du rebbe, ils s'imposent la loi

Avatar de l’utilisateur
sarto
Polaroi.
Messages : 208
Inscription : mar. 08 novembre 2011 / 18:13 pm
Localisation : A gche en sortant de l'ascenseur
Contact :

Messagepar sarto » mer. 22 novembre 2017 / 18:34 pm

Western de Valeska Grisebach, un de mes plus beaux films vus en 2017.
Claustrophobia is the fear of closed spaces. For example: I am going to the liquor store and I'm scared that it's closed.

Avatar de l’utilisateur
Fabior
Polaroid 1000
Messages : 499
Inscription : mer. 02 avril 2014 / 12:38 pm
Localisation : Charenton le Pont
Voir la galerie photo de ce membre

Cinéma

Messagepar Fabior » ven. 24 novembre 2017 / 08:55 am

Pour le réconfort de Vincent Macaigne Nul réconfort à revenir sur des terres qui ne sont plus à vous, oisiveté oblige qui ravive les vieilles rancœurs des guerres de classe. Et je reviendrai, si j'en ai le temps, sur Western que je dois voir

Avatar de l’utilisateur
sarto
Polaroi.
Messages : 208
Inscription : mar. 08 novembre 2011 / 18:13 pm
Localisation : A gche en sortant de l'ascenseur
Contact :

Messagepar sarto » ven. 24 novembre 2017 / 13:44 pm

Thelma : Si Oslo le film de Joachim trier fut un de mes films préférés de 2012, ce ne fut pas le cas du suivant back Home (2h de huppert était peut être trop pour moi?) et que dire de son dernier en date? Un scénar frisant le ridicule...
Claustrophobia is the fear of closed spaces. For example: I am going to the liquor store and I'm scared that it's closed.

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11123
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » ven. 24 novembre 2017 / 17:25 pm

Ha merde, tu me fais freiner des quatre fers!
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
sarto
Polaroi.
Messages : 208
Inscription : mar. 08 novembre 2011 / 18:13 pm
Localisation : A gche en sortant de l'ascenseur
Contact :

Messagepar sarto » ven. 24 novembre 2017 / 17:49 pm

Vas-y, beaucoup d'autres ont aimé et je suis certainement très sévère, attendant beaucoup de ce film ;)
Claustrophobia is the fear of closed spaces. For example: I am going to the liquor store and I'm scared that it's closed.

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11123
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » ven. 24 novembre 2017 / 18:39 pm

Salut Sarto,

oui t'as raison je vais y aller quand même mais j'avoue qu'en ce moment, à faire beaucoup de photos et un tas d'autres choses, je n'arrive pas à aligner les séances des films très récents à part Carré 35 de Caravaca, exceptionnel et le Cogitore Braguino mais dont il faut savoir que se renseigner auparavant sur la naissance de ce projet profitera à ceux qui veulent découvrir cette "chose" peu commune.
Et d'ailleurs avant-hier retour en salle — la salle rouge de la Filmothèque — pour faire découvrir à une amie ce splendide testament nihiliste de Sam Peckinpah qu'est Apportez-moi la Tête d'Alfredo Garcia, 1975. Avec un Warren Oates vraiment bourré mais si juste dans son rôle de raté désespéré.
À plute!
;)
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
sarto
Polaroi.
Messages : 208
Inscription : mar. 08 novembre 2011 / 18:13 pm
Localisation : A gche en sortant de l'ascenseur
Contact :

Messagepar sarto » ven. 24 novembre 2017 / 19:00 pm

Et si tu as l'occasion, fonce voir Western.
Il y a une expo Braguino au BAL et surtout

https://www.arte.tv/fr/videos/069062-000-A/braguino/

Braguino est visible sur arte seven jusqu'au 20/12

A bientôt Olivier
Claustrophobia is the fear of closed spaces. For example: I am going to the liquor store and I'm scared that it's closed.

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11123
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » sam. 25 novembre 2017 / 02:17 am

Bon alors d'accord, j'irai voir Western. De toute façon il est dans ma liste de la semaine. Je fus invité il y a quelques semaines à assister à une conférence-présentation par Clément Cogitore de son propre travail aux curieux et aux journalistes. C'était passionnant et le dialogue très franc avec les gens présents ouvraient complétement les portes de cette œuvre étrange qu'est Braguino. C'est pour cela que je trouve dommage qu'il n'y ait pas inclus dans le film un chapitre d’introduction qui aurait permis de mieux saisir l'effroi quasi "ontologique" que fut l'apparition de cette frontière entre son premier voyage en 2012 et son retour dans la Taïga la seconde fois pour filmer les Braguine en 2015. Le film élude ce fait qui est pourtant primordial. Bon, il en reste un mystère et des images à couper le souffle et en cela, mieux vaut voir le film que l'expo au Bal (un dispositif qui est obligé par l'obtention du Prix de la Jeune Création et l'Adagp) qui, sans la présence de Cogitore pour donner des explications n'a pas grand intérêt.
Le Musée des Merveilles de Todd Haynes: j'ai eu du mal à y entrer, une question de rythme peut-être au début et une stylisation à peine excessive mais plus le film avançait, plus je plongeais dans le ravissement pour finir totalement émerveillé. Et cette P... de musique des années 70!
Quand Ben sort de la gare des bus à Manhattan, pousse la porte et découvre la Grosse Pomme sale, grouillante de crépus, les trottoirs bondés en nous offrant ceci:



J'en faillis bondir de mon siège pour swinger, les bras couverts par la chair de poule! Et puis me prit l'idée de retourner à NYC pour visiter le musée du Queens.
:wink:
Dernière édition par facono le sam. 25 novembre 2017 / 09:26 am, édité 1 fois.
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 13151
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Lapsus

Messagepar consommable » sam. 25 novembre 2017 / 05:33 am

...et le dialogue très frac avec les gens...

Le frac, plutôt queue de pie ou art contemporain?...
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11123
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » sam. 25 novembre 2017 / 09:28 am

Ça c'est sûr, c'est le genre d'endroit où on est sûr de ne pas vous voir, ce qui peut alléger l'esprit des inquiets.
Mais il manquait simplement un n, c'est rectifié.
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
sarto
Polaroi.
Messages : 208
Inscription : mar. 08 novembre 2011 / 18:13 pm
Localisation : A gche en sortant de l'ascenseur
Contact :

Messagepar sarto » sam. 25 novembre 2017 / 10:33 am

J'ai vu pas mal de videos de Clément Cogitore notamment une où il explique plus ou moins Braguino. Il est époustouflant ce garçon!

Je prends note pour le musée des merveilles ;)
Claustrophobia is the fear of closed spaces. For example: I am going to the liquor store and I'm scared that it's closed.

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 13151
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » dim. 26 novembre 2017 / 08:32 am

Merci pour la musique et le lien sur Arte.

Donc Braguino au matin, sans notice explicative, pour voir un voisin dire du mal de l'autre et projeter cette animosité sur les mômes.

Tandis qu'au soir, dans les fauteuils du Figuier Blanc, un Justice League où les "enfants" en mettent plein la tronche au très méchant.

C'est Dana sexy-pêchue qui traite d'enfants nos héros moulés et ce ne sont pas Barry ou Clark jouant à la course qui démentent son propos.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons


Revenir vers « La boîte à blabla »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités