Le dernier film que j'ai vu (ouvert à tous) !

C'est ici que l'on poste tout et n'importe quoi et surtout ce qui ne concerne pas la photo ou le site PP.com, c'est un peu le café du coin, musique, bons plans, trucs hallucinants... c'est ici !
Avatar de l’utilisateur
Fabior
Polaroid SX-70 Sonar
Messages : 589
Inscription : mer. 02 avril 2014 / 12:38 pm
Localisation : Charenton le Pont
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

cinéma

Messagepar Fabior » mer. 14 août 2019 / 09:44 am

Douleur et Gloire de Pedro Almodóvar Au couchant d'une vie, il nous est possible d'en palper une partie avec ou sans artifices, alors viendront les regrets ou les joies passées
Bellissima de Luchino Visconti Anna la magnifique, subjugue dans ce rôle. Mère voulant le tout, le contraire pour espérer le meilleur, mais découvrir le pire pour sa fille
Le Daim de Quentin Dupieux Son style de malade, emprunté et de mauvais gout, ne le mettra nullement à l'abri d'une prune. George chasseur est devenu gibier.
En quatrième vitesse Robert Aldrich Une petite merveille du film noir, rapide, violent, avec un privé hors normes et une fin qui ne résout rien. Un R. Aldrich à ne pas manquer
Nuit et Brouillard au Japon Nagisa Ōshima Qui se souviendra d'une jeunesse japonaise, menant sa révolte idéologique, issue d'une guerre perdue par ses pères et perdant déjà la sienne
Le Tigre du ciel de Jack Gold Leur ciel était naissant, il leur fallait être désinvolte, n'avoir l'air de rien quand un des leurs ne revenait pas, ils seront as des as.
Silvia Prieto de Martín Rejtman Silvia Prieto décide de ne plus fumer, de ne plus boire, d’arrêter de travailler, mais comment changer de vie avec d'autre silvia Prieto.

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 14340
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » dim. 27 octobre 2019 / 16:31 pm

De retour du Figuier Blanc pour Maléfique : Le Pouvoir du Mal, avec une Angelina Jolie au paroxysme de son art.

Un grand beau film de deux heures qu'on ne voit pas passer avec tout ce BFM TV note...:

"...les efforts dans les thèmes abordés et les genres. Humour, émotion, propos politique, le long-métrage possède plusieurs niveaux de lecture : cette suite des aventures de Maléfique "navigue entre les genres, du conte de fée sombre à la comédie dans la veine de Devine qui vient dîner... en passant par le film de guerre et la fable politique".
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons
https://www.polaroid.com/history

Avatar de l’utilisateur
LMT
Konica Instant Press
Messages : 5487
Inscription : ven. 12 octobre 2012 / 12:49 pm
Localisation : Paris 19ème
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar LMT » jeu. 07 novembre 2019 / 12:05 pm

Joker de Todd Philips avec Joaquin Phoenix

Un film que je ne pensais pas être aussi bon. On est fondamentalement sur une interrogation de savoir si on nait méchant ou si on le devient, de part nos interactions sociales. La photos du films est en plus très sympathique. Je recommande les yeux fermés, y compris pour celles et ceux qui n'entravent rien aux films de super héro, car la clairement on est plus proche du film d'auteur.

Terminator: Dark Fate de Tim Miller avec Shwarzi et Linda Hamilton. Alors je dirai que ce film ne m'a pas plut du tout. Dans les 5 première minutes, on est scotché par des effets spéciaux top (le meilleur face mapping que j'ai vu jusqu'à maintenant) mais la faiblaisse scénaristique et les pirouettes pour en faire une sorte de suite alternative à l'excellent Terminator 2, c'est juste une honte. Les scénaristes devraient se cacher tellement c'est faible, téléphoné et surtout incohérent. Pour la suite, je cache pour ceux qui se risquerait à vouloir le voire.
On retrouve une Sarah Connor usée, qui reçoit des SMS mystère pour aller chasser du Terminator qui arrive par une fenêtre temporelle tous les 2 ans depuis la mort de John, et elle croit toujours avoir sauvé le monde de Skynet...
Je ne parle pas de la scène du début où on voit John Connor se faire buter par un second T800 en même temps que le T1000 de T2, à ce compte là pourquoi ne pas envoyer 2 T1000...
Et pi Shwarzi qui après avoir réussi sa mission se transforme en père pour une famille... En plus ce film drague clairement le marché latino aux USA, car 10-15% des dialogues sont en espagnol, et même quand ça essaye de critiquer le mur et la politique Trump sur l'immigration, ça tombe à plat. Bref, à voir pour rire mais ça m'en laissera un souvenir oubliable.
Un instant fugace que l'on rend éternel, oui c'est ça une photo...

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11987
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » jeu. 07 novembre 2019 / 20:32 pm

LMT a écrit :Joker de Todd Philips avec Joaquin Phoenix

...du films est en plus très sympathique. Je recommande les yeux fermés,...
En gros, tu l'as pas vu. :mrgreen: :roll:

Mais nan, j'déconne!

hihi
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
LMT
Konica Instant Press
Messages : 5487
Inscription : ven. 12 octobre 2012 / 12:49 pm
Localisation : Paris 19ème
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar LMT » ven. 08 novembre 2019 / 11:23 am

Hahahaha si je ne m’endors pas en pleine séance c’est en principe que le film est bien :P
Un instant fugace que l'on rend éternel, oui c'est ça une photo...

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11987
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » jeu. 28 novembre 2019 / 23:28 pm

Proxima d'Alice Winocour, 2019. Pas tout à fait convaincu malgré l'évidence d'Eva Green, très bonne mais plutôt hiératique — sur la défense , c'est son rôle qui veut ça — et la proximité de la réalisatrice avec son sujet. Winocour aime le microcosme humain, rigoureux, exigeant, scientifique et international de la conquête spatiale, c'est très documenté, pas de faux décors, on est bien au Kazakhstan! Mais la métaphore de la relation mère-fille est trop évidente pour soutenir un scénario trop linéaire et qui manque un peu de poids (quand on va dans le vide stellaire, cela parait contradictoire pourtant) Enfin, si l'on prête à la gamine des travers peu justifiés, Eva Green elle, est vraiment convaincante. Elle est de plus fort jolie.
Matt Dillon a la complexité nécessaire et ce regard étrange qu'on lui connait ailleurs et qui peut tenir ce couple de travailleurs forcenés de la conquête spatiale. Proxima en latin, c'est la plus proche comme Proxima du centaure est notre étoile la plus proche (après le soleil) et c'est aussi en espagnol ensuite, la prochaine qui porte dans film l'idée de la transmission et ça, c'est bien.
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11987
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » mer. 04 décembre 2019 / 20:32 pm

Seules les Bêtes de Dominik Moll, 2019. Désespoir, amour, désir et avidité sont les bandes d'un billard connecté sur lequel le réalisateur nous emporte jusqu'au dernier coup avec naturel, angoisse et un sens consommé de l'inattendu. Et puis le causse Méjan l'hiver, c'est beau!
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
LMT
Konica Instant Press
Messages : 5487
Inscription : ven. 12 octobre 2012 / 12:49 pm
Localisation : Paris 19ème
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar LMT » jeu. 05 décembre 2019 / 00:40 am

Toute ressemblance... de Michel Denisot.
Parodie du Grand Guignol télévisuel qui entoure le JT de TF1, Denisot en fin connaisseur de ce monde grossit le trait.
Je ne suis pas fan de Dubosc, il a du mal à faire autre chose que du Dubosc, même si la prestation est à peu près réussi, à chaque fois je l’imagine en Patrick Chirac...
Jerome Commandeur tient un rôle sympa et Denis Podalydes est toujours aussi bon.
Bref une bonne comédie parodique.
Un instant fugace que l'on rend éternel, oui c'est ça une photo...

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 14340
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » sam. 07 décembre 2019 / 23:42 pm

La loi de la jungle, pour le concept du stagiaire de la femme de ménage qui est en formation.

Ainsi que cet échange:

Elle: "J'ai été mordue par un serpent des eaux, il me reste sept minutes à vivre, je voudrais faire l'amour..."
....
Lui, inquiet, dans le vif du sujet, regardant sa montre: "...cela fait soixante quinze minutes!"

Elle: " Oui, eh bin on peut se tromper de serpent"."

Franche rigolade sans voir le temps passer, nous aussi; à peine perturbée par le discourt du type racontant le film, avant le film.

Pénibles intellos qui se la jouent avant, ou s'arrêtent après en haut des marches, dans le passage, pour exhiber leur savoir ciné.

Au moins font-ils mieux apprécier par contraste une excellente soirée au restaurant japonais puis avec un cinéma loufoque.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons
https://www.polaroid.com/history

Avatar de l’utilisateur
Fabior
Polaroid SX-70 Sonar
Messages : 589
Inscription : mer. 02 avril 2014 / 12:38 pm
Localisation : Charenton le Pont
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

cinéma

Messagepar Fabior » mar. 10 décembre 2019 / 18:27 pm

Tabou de Nagisa Oshima Beauté abusée sous son aire de docilité entamera avec le fils de son samurai l'unité de la milice, simplement pour le plaisir de tuer dit-il

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 14340
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » sam. 14 décembre 2019 / 23:15 pm

Ce soir, après un délicieux burger accompagné d'une pression belge "Au bout du bar", Proxima dans la salle 3 du Figuier Blanc.

Excellent film pour un truc féminin, maternel, à même de tenir le mec pour suivre le fil de cette histoire sans voir le temps passer.

Petit détail, cela fait plaisir de voir une dame torse nu sans cadrage censeur ou impudique, juste se vêtir ou prendre une douche.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons
https://www.polaroid.com/history

Avatar de l’utilisateur
Fabior
Polaroid SX-70 Sonar
Messages : 589
Inscription : mer. 02 avril 2014 / 12:38 pm
Localisation : Charenton le Pont
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Fabior » lun. 16 décembre 2019 / 09:56 am

Je rejoins LMT pour Joker "Nous le cherchions depuis des décennies, celui qui fit naître Batmant, et nous le voilà offert. Il n'est point un comique, c'est le joker"

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 14340
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » sam. 21 décembre 2019 / 23:36 pm

Le film de Noël, film fantastique, Last Christmas, accompagnés par George Michael et une charmante bonne humeur.

Emilia Clarke joue une Kate aussi intéressante qu'expressive pour une belle rencontre en cette comédie romantique.

On y retrouve avec plaisir la veine interprétée différemment en 1990 dans la Comédie dramatique Truly Madly Deeply.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons
https://www.polaroid.com/history

Avatar de l’utilisateur
Fabior
Polaroid SX-70 Sonar
Messages : 589
Inscription : mer. 02 avril 2014 / 12:38 pm
Localisation : Charenton le Pont
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

ciné

Messagepar Fabior » lun. 23 décembre 2019 / 10:32 am

J'accuse de Roman Polanski J'accuse, c'est le tréponème pâle d'une III république, il va nous la ronger sournoisement et l'infectée, elle finira peste noire et brune.

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 14340
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » sam. 04 janvier 2020 / 18:39 pm

Une comédie, un peu fantastique, surtout fantaisiste, Notre Dame, de et avec Valérie Donzelli dans le rôle de Maud Crayon.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons
https://www.polaroid.com/history


Revenir vers « La boîte à blabla »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité