Les anthotypes

Discussions autour de la photo en général : expositions, photographes, matériel, appareils photos, le métier de photographe, l'image, histoire et actu de la photo...
Avatar de l’utilisateur
scaf
Polaroid The Reporter
Messages : 2840
Inscription : dim. 04 novembre 2012 / 22:50 pm
Localisation : Auvergne allant du Puy de Dôme jusqu'aux Alpes
Voir la galerie photo de ce membre

Les anthotypes

Messagepar scaf » ven. 20 juillet 2018 / 18:29 pm

Comme je continue à faire des anthotypes, et que la dernière fois j'en avais parlé dans le forum "Qu'est-ce qui vous a fait plaisir aujourd'hui?", j'ai décidé de tout reporter ici.

Report de mon message du sam. 30 juin 2018 / 19:55 :

J'ai fait mon premier anthotype, à base de jus d'épinards :
Image

Exposition au soleil toute la matinée et la soirée. Pas le choix : mon balcon est orienté nord-est; le soleil passé midi ne donne plus chez moi et une pointe réapparait à l'opposé en fin de journée.

Voici les étapes :

Préparation des motifs et mise à l'exposition vers 10h
Image

Évolution presque 1H plus tard
Image

En fin de journée avant démoulage
Image

Après démoulage
Image

Bon, je n'ai pas mis ça dans la rubrique "Vos photos argentiques" parce qu'il n' y a pas d'oxydes d'argent, là :P.


Puis report de mon message du lun. 02 juillet 2018 / 23:14 :

Nouveauté.

Non pas que ça m'a fait plaisir, mais c'est la suite de mes tests anthotypiques.
Et surtout pour montrer ce qu'il ne faut pas faire.

Tout d'abord, exposer trop longtemps : ben forcément, tout s'efface et le résultat est pâlot.
Là, c'est un bout de paysage dont j'ai dû exacerber les corrections de contraste à l''ordinateur.
Image

Ensuite, voici une radiographie.
Les radios, c'est trop sombre et du coup il faut exposer longtemps et par conséquent, on perd carrément du contraste.
Image

En plus, j'ai fait ces tests avec des restes du jus de la veille, conservé dans une fiole fermée, au noir mais à température ambiante. La chlorophylle s'oxyde quand-même.
J'aurais dû essayer de conserver ce jus au frigo, tiens.

Donc : faire avec du frais et gaffe à l'expo qui n'est pas facile à déterminer.
'Faut bien secouer l'pola sinon l'image, elle reste en bas

Convention de nommage de photos argentiques numérisées

Que se passe t'il pour la grenouille qui veut se rendre aussi grosse que le bœuf ?
Elle éclate.
C'est joli, mais pas très efficace.

Avatar de l’utilisateur
scaf
Polaroid The Reporter
Messages : 2840
Inscription : dim. 04 novembre 2012 / 22:50 pm
Localisation : Auvergne allant du Puy de Dôme jusqu'aux Alpes
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar scaf » ven. 20 juillet 2018 / 18:46 pm

Et voici mes derniers essais.

Cette fois-ci, je l'ai fait à base de jus de pétales de rose(s).
J'ai posé sur le papier sensibilisé un transparent avec une photo imprimée dessus et j'ai exposé le tout.
Comme les pétales de rose ont moins de chlorophylle que les épinards, l'exposition est bien plus longue. D'autant plus que je n'ai que très peu de soleil chez moi.

Attention : le scanner est mal équilibré. les couleurs sont plus pastels, sont moins rouges/rosâtres et plus mauves.

Tout d'abord, un bout de paysage :
Image

Puis, les mariés :
Image
Bon, OK. Y'a des p'tites pétouilles que j'aurais dû enlever avant de scanner. Pas grave, on survivra.

On voit bien que le flou est important. Déjà, l'anthotype a une faible netteté mais en plus le choix du papier aquarelle n'est pas judicieux : le grain floute encore un coup.
À retenter avec du canson lisse.
'Faut bien secouer l'pola sinon l'image, elle reste en bas

Convention de nommage de photos argentiques numérisées

Que se passe t'il pour la grenouille qui veut se rendre aussi grosse que le bœuf ?
Elle éclate.
C'est joli, mais pas très efficace.


Revenir vers « Comptoir photo général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités