Les anthotypes

Discussions autour de la photo en général : expositions, photographes, matériel, appareils photos, le métier de photographe, l'image, histoire et actu de la photo...
Avatar de l’utilisateur
scaf
Polaroid The Reporter
Messages : 2979
Inscription : dim. 04 novembre 2012 / 22:50 pm
Localisation : Auvergne allant du Puy de Dôme jusqu'aux Alpes
Voir la galerie photo de ce membre

Les anthotypes

Messagepar scaf » ven. 20 juillet 2018 / 18:29 pm

Comme je continue à faire des anthotypes, et que la dernière fois j'en avais parlé dans le forum "Qu'est-ce qui vous a fait plaisir aujourd'hui?", j'ai décidé de tout reporter ici.

Report de mon message du sam. 30 juin 2018 / 19:55 :

J'ai fait mon premier anthotype, à base de jus d'épinards :
Image

Exposition au soleil toute la matinée et la soirée. Pas le choix : mon balcon est orienté nord-est; le soleil passé midi ne donne plus chez moi et une pointe réapparait à l'opposé en fin de journée.

Voici les étapes :

Préparation des motifs et mise à l'exposition vers 10h
Image

Évolution presque 1H plus tard
Image

En fin de journée avant démoulage
Image

Après démoulage
Image

Bon, je n'ai pas mis ça dans la rubrique "Vos photos argentiques" parce qu'il n' y a pas d'oxydes d'argent, là :P.


Puis report de mon message du lun. 02 juillet 2018 / 23:14 :

Nouveauté.

Non pas que ça m'a fait plaisir, mais c'est la suite de mes tests anthotypiques.
Et surtout pour montrer ce qu'il ne faut pas faire.

Tout d'abord, exposer trop longtemps : ben forcément, tout s'efface et le résultat est pâlot.
Là, c'est un bout de paysage dont j'ai dû exacerber les corrections de contraste à l''ordinateur.
Image

Ensuite, voici une radiographie.
Les radios, c'est trop sombre et du coup il faut exposer longtemps et par conséquent, on perd carrément du contraste.
Image

En plus, j'ai fait ces tests avec des restes du jus de la veille, conservé dans une fiole fermée, au noir mais à température ambiante. La chlorophylle s'oxyde quand-même.
J'aurais dû essayer de conserver ce jus au frigo, tiens.

Donc : faire avec du frais et gaffe à l'expo qui n'est pas facile à déterminer.

Avatar de l’utilisateur
scaf
Polaroid The Reporter
Messages : 2979
Inscription : dim. 04 novembre 2012 / 22:50 pm
Localisation : Auvergne allant du Puy de Dôme jusqu'aux Alpes
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar scaf » ven. 20 juillet 2018 / 18:46 pm

Et voici mes derniers essais.

Cette fois-ci, je l'ai fait à base de jus de pétales de rose(s).
J'ai posé sur le papier sensibilisé un transparent avec une photo imprimée dessus et j'ai exposé le tout.
Comme les pétales de rose ont moins de chlorophylle que les épinards, l'exposition est bien plus longue. D'autant plus que je n'ai que très peu de soleil chez moi.

Attention : le scanner est mal équilibré. les couleurs sont plus pastels, sont moins rouges/rosâtres et plus mauves.

Tout d'abord, un bout de paysage :
Image

Puis, les mariés :
Image
Bon, OK. Y'a des p'tites pétouilles que j'aurais dû enlever avant de scanner. Pas grave, on survivra.

On voit bien que le flou est important. Déjà, l'anthotype a une faible netteté mais en plus le choix du papier aquarelle n'est pas judicieux : le grain floute encore un coup.
À retenter avec du canson lisse.

Avatar de l’utilisateur
scaf
Polaroid The Reporter
Messages : 2979
Inscription : dim. 04 novembre 2012 / 22:50 pm
Localisation : Auvergne allant du Puy de Dôme jusqu'aux Alpes
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar scaf » sam. 20 juillet 2019 / 16:59 pm

Petites news un an plus tard.

J'ai retenté une expo de la photo de mariage sur un papier plus lisse mais avec une inversion parce que je me suis foiré :P.
Image

Bon, en fait, les pétales de rose, c'est chiant : si peu sensibles à la lumière qu'il faut plusieurs semaines pour obtenir ce résultat.

J'aimerais bien trouver des pétales qui donneraient un bleu proche du cyanotype. Rien de probant, sur Internet.

Avatar de l’utilisateur
jj_reypol
Polaroid 600SE
Messages : 3148
Inscription : sam. 21 avril 2012 / 14:24 pm
Localisation : Alsace
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar jj_reypol » sam. 20 juillet 2019 / 18:31 pm

Salut,

J'aime bien cette dernière, très douce et joliment cadrée, bravo !
Par contre pour ce que tu cherches, je n'ai pas de piste, désolé.

JJ

Avatar de l’utilisateur
Fabrice_K*
Polaroid 20x24
Messages : 7372
Inscription : ven. 25 septembre 2009 / 13:29 pm
Localisation : Du côté pô sombre...
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Fabrice_K* » sam. 20 juillet 2019 / 18:37 pm

Merci pour ses partages !
>> " Si tu veux devenir champion olympique, tu t'entraines avec des lions, pas avec des chats " Didier Favori <<

>> Cas dopage A(r)mstrong : J'ai toujours trouvé bizarre un type qui pouvait marcher sur la Lune, gagner 7 Tours de France tout en jouant de la trompette !! <<

Avatar de l’utilisateur
Chrisdenice
Polaroid 95A
Messages : 975
Inscription : ven. 18 mars 2016 / 13:35 pm
Localisation : Nice
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Chrisdenice » sam. 20 juillet 2019 / 20:42 pm

Très intéressant comme expérience. Tu as un tuto quelque part ?

xya
Fuji FP-1
Messages : 4341
Inscription : dim. 31 juillet 2011 / 19:05 pm
Localisation : Calais, Köln

Messagepar xya » sam. 20 juillet 2019 / 21:29 pm

très beau travail. si tu peux faire un tuto, je serai preneur.

il y a une plante asiatique, dont les fleurs donnent une couleur bleue intense, c'est le pois bleu (clitoria ternatea, quel nom! et oui, elle ressemble à une vulve...). cela est utilisé pour teinter les aliments. en plus, en milieu acide, cela vire au pourpre intense. je ne sais pas, si les fleurs séchées ont encore assez de chlorophylle, on peut les trouver en magasin thaïlandais...
xya
matos : mamiya universal avec tout (même dos instax); 360 100 propack; mp4 optiques div en 100 + 4x5; sx670 one600pro; 8x10 processor; multishot 84; bigshot; spd360; cu-5 3" et 5", en 100 et 4x5; daylab + copy pro; instax 500af 210 100 50 sq10 liplay; lomo instax wide; mint RF70; superwidestax option; dos instax wide 4x5; lomowidestax; dos coyote sq rb67; pinstax wide; diana diana square holga lc-a lc wide instax escura 60s. beh oui, c'est moins qu'avant.
sites : http://www.120folder.com http://www.a7camera.com http://www.instantphoto.eu http://www.135compact.com http://www.plastikcam.com/

Avatar de l’utilisateur
Chrisdenice
Polaroid 95A
Messages : 975
Inscription : ven. 18 mars 2016 / 13:35 pm
Localisation : Nice
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Chrisdenice » sam. 20 juillet 2019 / 22:03 pm

Je ne sais pas si ça peut être essayé pour ce procédé mais j'ai contre-collé un cyanotype sur une toile enduite de gesso avec du vernis colle...depuis 3 ans, la teinte n'a pas bougé d'un poil. Peut-être à essayer pour les anthotypes...qui sait ?

Avatar de l’utilisateur
scaf
Polaroid The Reporter
Messages : 2979
Inscription : dim. 04 novembre 2012 / 22:50 pm
Localisation : Auvergne allant du Puy de Dôme jusqu'aux Alpes
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar scaf » dim. 21 juillet 2019 / 12:58 pm

xya : merci pour l'info, je chercherai ces fleurs au nom si doux et évocateur :). Avec un nom et une apparence pareils, elles sont forcément bien ;) !

Chris : j'en déduis que le gesso sert à limiter la pénétration du jus dans la toile et à lisser cette dernière ? Je devrais essayer. Et le vernis-colle ? En surcouche pour stabiliser le tout ?

Je n'ai pas vraiment de tuto. En fait, j'ai suivi celui-là : http://wiki.scienceamusante.net/index.p ... anthotypes

Pour l'extraction du jus de pétales de rose (rouge sombre, la fleur), j'ai mis peu d'eau pour plus de concentration du liquide.

Et pour son exposition, j'ai augmenté le contraste de ma photo en l'imprimant en qualité maximale possible sur un transparent, en double exemplaires. J'ai superposé les deux exemplaires (scotchés ensembles).
Conformément au tuto donné plus haut, J'ai badigeonné ma feuille en carré et à dimension (photo carrée) horizontalement (attendre que ça sèche un peu) puis verticalement.
En parallèle, j'ai badigeonné une feuille de papier normal sur une largeur de pinceau et une longueur à volonté. Ça me servira de témoin pour plus tard.

J'ai posé ma photo (double épaisseur, donc, puisque 2 exemplaires superposés) et l'ai scotchée faiblement sur le papier.
Le tout mis sous verre.

Sur le verre, j'ai scotché mon témoin et ai scotché par-dessus (mais pas sur toute sa surface) un bout de papier double épaisseur (un masque) qui mettra à l'abri du soleil une partie de mon témoin.

J'expose.

Quand j'ai vu que la teinte du témoin avait bien changé, j'ai soulevé le masque pour contrôler la différence. Si cette dernière n'est pas à mon goût (subjectivité), je continue l'exposition.

Info : le scotch (de bureau!) casse aux UV et à la chaleur.

Avatar de l’utilisateur
Chrisdenice
Polaroid 95A
Messages : 975
Inscription : ven. 18 mars 2016 / 13:35 pm
Localisation : Nice
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Chrisdenice » dim. 21 juillet 2019 / 15:48 pm

scaf a écrit :xya : merci pour l'info, je chercherai ces fleurs au nom si doux et évocateur :). Avec un nom et une apparence pareils, elles sont forcément bien ;) !

Chris : j'en déduis que le gesso sert à limiter la pénétration du jus dans la toile et à lisser cette dernière ? Je devrais essayer. Et le vernis-colle ? En surcouche pour stabiliser le tout ?

Je n'ai pas vraiment de tuto. En fait, j'ai suivi celui-là : http://wiki.scienceamusante.net/index.p ... anthotypes


Oui, le Gesso, je le mets sur toutes les toiles que je fais, pour peinture acrylique ou autres utilisations (2 ou 3 couches et ponçage très fin entre chaque couche) mais bon une seule couche légèrement ponçée (et poussière enlevée bien sûr) devrait suffir. J'ai contre-collé mon cyanotype sur la toile enduite de Gesso et remis du vernis-colle par dessus (on s'en sert de la sorte : une couche fine sur le support et ensuite on colle en mettant du vernis colle dessus).(j'ai déchiré les bords à la main et le cyano semble incrusté dans la toile). Pour les anthotypes le vernis colle servirait, peut-être, à protéger et même piéger les pigments contre les UV...à essayer.
Voici le résultat (couleur réelle pas de post-traitement de ma photo) :

Image

Avatar de l’utilisateur
MikeNavy
Polaroid SX-70 Sonar
Messages : 580
Inscription : mar. 10 avril 2018 / 10:42 am
Localisation : Nice, Paris
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar MikeNavy » dim. 21 juillet 2019 / 16:58 pm

Chris, beau résultat ! :D

Le gesso (plâtre blanc fin) faisait partie de la technique de base pour réaliser les tableaux à la Renaissance :
- support en bois, par exemple noyer, avec contreforts à l'arrière pour éviter les déformations,
- toile collée sur le support en bois, encollée,
- plusieurs couches de gesso très fin, soigneusement poli.
Lorsque la surface était parfaitement plane, blanche, lisse et polie, l'artiste commençait à peindre.

Dans de nombreux cas Léonard de Vinci n'a pas respecté les "règles de l'art" en vigueur pour la réalisation de ses tableaux ou de ses fresques murales, ce qui fait que beaucoup sont aujourd'hui endommagées.

Ici le gesso me semble peu utile, la photo ayant été réalisée par ailleurs et son résultat indépendant de l'état de surface de la toile avec gesso.

Le collage de la photo sur toile (marouflage) la renforce mécaniquement, tout comme on maroufle les vieilles toiles ou les affiches de collection.

Pour le choix du vernis il faut faire des essais :
- les vernis ne protègent pas naturellement contre les UV, c'est en général un additif qui apporte cette tenue,
- ils protègent contre l'humidité, mais attention à ne pas la piéger en vernissant une photo ou une toile humide,
- avec des additifs ils peuvent protéger contre les moisissures...

Le vernis le plus employé pour protéger de la peinture est de la gomme-laque, efficace sur des peintures à pigments opaques, mais sans trop d'effet sur les UV.

--> Pour la protection d'une photo contre les UV le mieux reste le sous-verre (le verre bloque naturellement les UV), avec un traitement anti-reflets (pour éviter les reflets que le verre amène inévitablement).
Cordialement,
MikeNavy


Instantané : Nikkorstax Wide
3D Stéréoscopique : Fujifilm FinePix REAL 3D W3, séparateur à miroirs, plateau coulissant
https://nallino.net/photo/index.html

Avatar de l’utilisateur
Chrisdenice
Polaroid 95A
Messages : 975
Inscription : ven. 18 mars 2016 / 13:35 pm
Localisation : Nice
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Chrisdenice » dim. 21 juillet 2019 / 17:14 pm

MikeNavy a écrit :--> Pour la protection d'une photo contre les UV le mieux reste le sous-verre (le verre bloque naturellement les UV), avec un traitement anti-reflets (pour éviter les reflets que le verre amène inévitablement).

Merci Mike. Oui, le sous verre anti reflet (très cher) reste la meilleure protection mais je pense que les experts de l'anthotype ont dû y penser, d'où mon idée du vernis-colle (c'est un produit super, acrylique et pas cher en mixed-média) qui peut, qui sait, être utile. Je testerai à l'occasion sur du jus d'épinards (ou autres jus de pissenlits du jardin :D ) déposé à l'arrache sur un morceau de papier aquarelle. En tous cas, l'anthotype me semble être une bonne expérience à mener en photographie alternative...et tu devrais apprécier car pas dangereux du tout, contrairement à la chimie du cyanotype, sauf à la pratiquer avec de la ciguë hihi

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 14340
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » dim. 21 juillet 2019 / 17:43 pm

et que la dernière fois j'en avais parlé dans le forum "Qu'est-ce qui vous a fait plaisir aujourd'hui?"

Cela fait toujours plaisir de vous lire, usant de techniques alternatives.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons
https://www.polaroid.com/history

Avatar de l’utilisateur
Chrisdenice
Polaroid 95A
Messages : 975
Inscription : ven. 18 mars 2016 / 13:35 pm
Localisation : Nice
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Chrisdenice » dim. 21 juillet 2019 / 18:01 pm

consommable a écrit :
et que la dernière fois j'en avais parlé dans le forum "Qu'est-ce qui vous a fait plaisir aujourd'hui?"

Cela fait toujours plaisir de vous lire, usant de techniques alternatives.

Merci consommable :D

Avatar de l’utilisateur
MikeNavy
Polaroid SX-70 Sonar
Messages : 580
Inscription : mar. 10 avril 2018 / 10:42 am
Localisation : Nice, Paris
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar MikeNavy » dim. 21 juillet 2019 / 18:06 pm

Chrisdenice a écrit :
MikeNavy a écrit :--> Pour la protection d'une photo contre les UV le mieux reste le sous-verre (le verre bloque naturellement les UV), avec un traitement anti-reflets (pour éviter les reflets que le verre amène inévitablement).

Merci Mike. Oui, le sous verre anti reflet (très cher) reste la meilleure protection mais je pense que les experts de l'anthotype ont dû y penser, d'où mon idée du vernis-colle (c'est un produit super, acrylique et pas cher en mixed-média) qui peut, qui sait, être utile. Je testerai à l'occasion sur du jus d'épinards (ou autres jus de pissenlits du jardin :D ) déposé à l'arrache sur un morceau de papier aquarelle. En tous cas, l'anthotype me semble être une bonne expérience à mener en photographie alternative...et tu devrais apprécier car pas dangereux du tout, contrairement à la chimie du cyanotype, sauf à la pratiquer avec de la ciguë hihi

C'est vrai que le jus d'épinard c'est pas trop dangereux (j'ajoute en général quelques feuilles d'épinard dans la liqueur de menthe pour en améliorer la couleur).
Mais pour le vernis, j'insiste, un vernis acrylique sans additif NE PROTEGE PAS DES UV !
Il faut regarder s'il est marqué dans la notice ou sur la boîte si le vernis est donné pour protéger des UV ou pas. Si ce n'est pas explicitement marqué c'est qu'il ne protège pas des UV.
Il existe bien entendu des formulations de vernis acrylique anti-UV... mais c'est cher ! (dans les ~25 EUR les 250 ml).

Pour les anthotypes, on peut aussi utiliser de la spiruline (complément alimentaire vendu en poudre, fait à base de cyanobactéries filamentaires). Les cyanobactéries sont riches en pigment naturel vert, les phycocyanines. La poudre de spiruline diluée dans de l'alcool peut servir à sensibiliser un papier. NB : la durée d'exposition est bien plus longue que pour les cyanotypes, jusqu'à 3 jours avec de la spiruline, jusqu'à 12 jours avec de la chlorophylle.
Tous les pigments naturels végétaux sont des candidats possibles, ils se dégradent tous plus ou moins à la lumière.
Dans le cas de l'épinard, la dégradation de la chlorophylle révèle dans un premier temps d'autres pigments, comme les caroténoïdes jaunes / orangés. Si l'on continue l'exposition, les caroténoïdes vont s'oxyder et les parties exposées vont finir par devenir blanches. On peut donc obtenir du vert sur jaune, ou du vert sur blanc.
Cordialement,
MikeNavy


Instantané : Nikkorstax Wide
3D Stéréoscopique : Fujifilm FinePix REAL 3D W3, séparateur à miroirs, plateau coulissant
https://nallino.net/photo/index.html


Revenir vers « Comptoir photo général »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité