Film Impossible : que faire pour que le dev se passe au mieux ?

Discussions sur Polaroid® utilisant les films 600 : Spirit, Impulse, Supercolor, OneStep, SLR 680...
Avatar de l’utilisateur
Leodium
Po......
Messages : 25
Inscription : dim. 05 février 2017 / 08:44 am
Localisation : Le Plat Pays
Flickr : Leodium
Contact :

Film Impossible : que faire pour que le dev se passe au mieux ?

Messagepar Leodium » mar. 07 février 2017 / 09:11 am

Bonjour ...

Je me demandais s'il était utile de protéger le "polaroïd" qui sort ... On m'a dit que le mettre directement à l'abri 100% de la Lumière permettait d'avoir une image plus nette/mieux développée ... Des expériences ?

D'autres subtilités ?

Un avis sur les films à prendre ou éviter ?

Merci polahehe
.: Leodium :.
Fautograph(i)e / Photo.graph(i)e / Ecrire avec la Lumière
(Argenteux dans l'âme) (PolaDroïd par curiosité actuellement)

Avatar de l’utilisateur
CCédric
Polaroid 250
Messages : 2723
Inscription : jeu. 12 juin 2014 / 23:50 pm
Localisation : Annecy
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar CCédric » mar. 07 février 2017 / 09:42 am

Il fallait absolument protéger les premières versions des films Impossible de la lumière dès leur sortie pendant 40mn, et dans le noir complet. Aujourd'hui, c'est moins vrai, on n'est plus obligé de se précipiter pour le cacher. Mais, je le cache quand même 2-3 mn, juste retourné sur une table ou dans une poche.
Il faut aussi le protéger du froid, en-dessous de 13° (je crois), le passage par la poche est obligé. Il ne faut pas non plus que l'appareil ait traîné trop longtemps dans le froid.
Il n'y a pas de film à éviter, il n'y a qu'Impossible, c'est à prendre ou à laisser ou faire de l'Instax qui ne demande aucune précaution. Ah si, éviter les films Polaroid qui datent d'une autre décennie, généralement foutus.
Les instantanés, c'est sur PP.
Mon côté argentique
Un semblant de numérique
De toute façon, "toutes les images disparaîtront." A. Ernaux, Les Années

Avatar de l’utilisateur
Leodium
Po......
Messages : 25
Inscription : dim. 05 février 2017 / 08:44 am
Localisation : Le Plat Pays
Flickr : Leodium
Contact :

iq

Messagepar Leodium » mar. 07 février 2017 / 11:07 am

Oki ... Mais dans les Impossible ... Les films N&B sont aussi définis que les couleurs ? Même qualité ?
.: Leodium :.
Fautograph(i)e / Photo.graph(i)e / Ecrire avec la Lumière
(Argenteux dans l'âme) (PolaDroïd par curiosité actuellement)

Avatar de l’utilisateur
CCédric
Polaroid 250
Messages : 2723
Inscription : jeu. 12 juin 2014 / 23:50 pm
Localisation : Annecy
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar CCédric » mar. 07 février 2017 / 12:32 pm

Je ne me suis jamais posé cette question, mais plutôt est-ce que cette photo doit être en couleur ou en n&b. Le film n&b se développe plus vite et on obtient bien du n&b :) Je te laisse voir en galerie si tu trouves que le n&b pose problème.
Les instantanés, c'est sur PP.
Mon côté argentique
Un semblant de numérique
De toute façon, "toutes les images disparaîtront." A. Ernaux, Les Années

Avatar de l’utilisateur
moka
Polaroid 95A
Messages : 966
Inscription : lun. 11 mai 2009 / 20:52 pm
Localisation : pastagaland
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar moka » mar. 07 février 2017 / 16:35 pm

Ce qu'il faut ce dire, c'est que la définition "pure" de ces films intégraux, c'est pas terrible, en tout cas rien à voir avec du film traditionnel couché sur transparent.
C'est en définitive plus comparable à du papier photo.
Donc soit on se contente de l'original, soit on accepte qu'en agrandissant on obtiendra peu de détail, même avec un objectif de course devant le pola.
C'est un médium qui implique de travailler avec des limites, ce qui n'est pas qu'un inconvénient.

Plus prosaïquement je rejoins le point de vue de CCédric pour la température, etc.
"There was no difference between the behavior of a god and the operations of pure chance." Thomas P.
-----------------------
http://www.seeusoon.org

Avatar de l’utilisateur
Leodium
Po......
Messages : 25
Inscription : dim. 05 février 2017 / 08:44 am
Localisation : Le Plat Pays
Flickr : Leodium
Contact :

Messagepar Leodium » mer. 08 février 2017 / 03:21 am

moka a écrit :C'est en définitive plus comparable à du papier photo.
Donc soit on se contente de l'original, soit on accepte qu'en agrandissant on obtiendra peu de détail, même avec un objectif de course devant le pola.
C'est un médium qui implique de travailler avec des limites, ce qui n'est pas qu'un inconvénient.


Papier photo ? Tu parles des sténopés où l'on place une feuille photo "non exposée" ?

Sinon, je trouve effectivement que les limites ne sont pas souvent un inconvénient dès lors que dépassé, il est souvent une valeur ajoutée ...

Donc je suivrai vos conseils ... Je suis tombé entre temps sur ceci https://www.polaroidmania.com/mode-d-em ... -polaroid/ qui rapporte par l'expérience les mêmes propos ... Une question me reste ... La face exposée de la photo ?

Pratiquant encore la photo "argentique", j'ai tendance à surprotéger mes négatifs .. Quid du Pola ?

Le mettre développer à l'abri de la Lumière "face contre une table, dans la poche" ... Cela risque de griffer/abimer la surface non ? Autant prévoir une boite où les négatifs sècheraient "comme des assiettes" dans le lave-vaisselle ? Faut pas non plus que je me prenne la tête ? polarf
.: Leodium :.
Fautograph(i)e / Photo.graph(i)e / Ecrire avec la Lumière
(Argenteux dans l'âme) (PolaDroïd par curiosité actuellement)


Revenir vers « Polaroid® série 600 »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité