Question : développement du négatif Polaroid T55

Discussions sur les films Polaroid® instantanés : Pack intégral 600 - SX 70 - PX 100 et PX 600 - Image, Pack 100, Pack 80, 4x5 Inch, 8x10 Inch, I-Zone, Instax...
Avatar de l’utilisateur
jj_reypol
Polaroid ProPack
Messages : 2088
Inscription : sam. 21 avril 2012 / 14:24 pm
Localisation : Alsace
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Question : développement du négatif Polaroid T55

Messagepar jj_reypol » ven. 12 mai 2017 / 01:13 am

Bonjour,

Je cherche à savoir combien de temps on peut garder le négatif d'un plan film Polaroid 55, une fois que celui-ci
a passé par les rouleaux et que le négatif est développé, avant de plonger ce négatif dans la solution à 18% de
Sulfite de Sodium. C'est-à-dire : peut-on attendre plus longtemps que les quelques instants ou minutes préconisés
sur le document des caractéristiques techniques du film édité par Polaroid.

Si quelqu'un a des infos sur la question, ou bien a des liens etc; je suis preneur. J'ai cherché diverses directions
sur Internet, mais jusque là je n'ai pas vraiment trouvé; je ne sais pas trop comment formuler ma requète…

Je pourrai sacrifier un plan film de 55 pour avoir une idée; mais d'une part je doute qu'un seul plan film me donne
une réponse claire et précise, et d'autre part vu les prix actuels des boîtes de 55, ça fait réfléchir!

Donc merci d'avance pour un coup de main.

Jean Jacques :rocks:

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 10782
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » ven. 12 mai 2017 / 08:46 am

Salut Jean-Jacques.
Ben oui une fois que tu as déclenché le développement de ton sheet-film, tu dois développer selon le temps indiqué qui varie avec la température mais ce n'est pas à trente secondes près, vu l'état de fraicheur des films disponibles dans nos frigos.
Cependant rien ne t'oblige à développer un T55 aussitôt après l'avoir pris. Tu peux très bien le sortir du dos 545 sans le développer puis l'y remettre quand tu as besoin de développer (par exemple chez toi, près du seau à sulfite)

;)
C'est vrai, ce qu'ils disent, les vieux: hardes trop peu payées ne font jamais d'usage.
Une journée d'Ivan Denissovitch, A. Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
jj_reypol
Polaroid ProPack
Messages : 2088
Inscription : sam. 21 avril 2012 / 14:24 pm
Localisation : Alsace
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar jj_reypol » sam. 13 mai 2017 / 01:59 am

Bonsoir Olivier,

Merci beaucoup pour ta réponse; mais j'ai dû mal formuler ma question. Je voulais demander la chose suivante :
une fois la photo faite et qu'on l'a tirée pour la développer, on se retrouve avec d'un côté un positif et de l'autre
le négatif qu'il faudra plonger dans le bain de sulfite de sodium dilué à 18%. Ma question est alors; puis-je par
exemple mettre le négatif de côté et le traiter plus tard dans le bain de sulfite; le lendemain, voire plusieurs
heures ou jours plus tard ?

La question m'a été posée par notre ami Axakadam et je lui ai promis de me renseigner; personnellement cela peut
aussi m'intéresser d'avoir des infos à ce sujet, bien qu'en ce qui me concerne j'utiliserai plutôt la technique consistant
à développer l'ensemble plus tard à côté du bain de sulfite comme tu le suggères. Comme on peut retirer le PF du dos
Polaroid sans le développer et le réintroduire plus tard pour le développer ça me parait plus intéressant comme solution.

Mais j'imagine que si on veut offrir de suite après la pdv le positif à une personne, et qu'on n'a pas de bain de sulfite
à proximité, la question peut se poser. Pour ma part je dirai à la personne que je lui enverrai le positif plus tard.
Mais notre ami Axakadam ne m'a pas donné plus de précisions…

Bien cordialement,
Jean Jacques
;-)

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 10782
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » sam. 13 mai 2017 / 23:36 pm

Bonsoir mon cher Jean-Jacques.
C'est à mon avis la première alternative qui est la bonne, car ensuite que faire du négatif? — de loin la partie la plus intéressante du procédé (n'en déplaise au grinchouillon de service) Laisser le négatif à l'air va le faire sécher —quoi qu'on puisse le mettre dans un tupperware d'eau, mais à ce moment-là pourquoi s'exonérer du seau prévu, et donc en séchant, il va prendre toutes les saloperies qui trainent et surtout les résidus noirâtres vont se solidifier et j'imagine d'ici les difficultés pour nettoyer tout ça à l'eau. car il ne faut pas oublier une chose très importante, c'est que la baignade dans la solution de sulfite de sodium ne sert pas à développer le négatif mais à le clarifier, le fixer et durcir l'émulsion, un point très important car la couche sensible est très fragile. Sans ce processus final, le négatif va vote s'abimer, je trouve ça dommage surtout quand tu peux voir la qualité inouïe des tons des négatifs de 55 et de 665.
Bref il vaut mieux faire patienter les amis auxquels on veut faire un petit cadeau et préserver son négatif.
Ne pas oublier évidemment en finale un petit bain avec un agent mouillant pour un séchage sans marques.
Quand on a plus de sulfite de sodium, il est tout à fait possible d'effectuer un premier lavage à l'eau tiède afin d'éliminer la matière développatrice puis de faire un bain dans un agent tannant ( Ilford ou Tetenal hardener) sans trop l'y laisser afin de ne pas perdre les contrastes fins mais il faudra prolonger ensuite le lavage final avant le dernier bain dans l'agent mouillant.
Courage et ténacité!
C'est vrai, ce qu'ils disent, les vieux: hardes trop peu payées ne font jamais d'usage.
Une journée d'Ivan Denissovitch, A. Soljenitsyne.

Avatar de l’utilisateur
jj_reypol
Polaroid ProPack
Messages : 2088
Inscription : sam. 21 avril 2012 / 14:24 pm
Localisation : Alsace
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar jj_reypol » dim. 14 mai 2017 / 15:27 pm

Bonjour Olivier,

Merci beaucoup pour cette réponse très claire; je suis bien d'accord avec toi. C'est très intéressant de réfléchir
et de bien savoir ce qui se passe si on laisse sécher le négatif pour ne le traiter que plus tard…

Pour ce qui me concerne je pense aussi que les personnes voulant un positif peuvent se permettre d'attendre
un peu. Par ailleurs, si vraiment c'est nécessaire, je trouve facile d'emporter une bouteille opaque avec 250 ml
de solution de clarification, une bouteille d'eau, un tuperware pour les bains de clarification et de lavage…

À Maizières, pour Expolaroid,j'avais emporté ma bouteille de Sulfite de Sodium dilué à 18%; sur place on m'a
prété une bassine, et hop j'ai développé, traité et lavé sur place ;)

Sinon le solution de ne développer le PF que plus tard est parfaite pour moi; mais voilà je pourrai donner une
réponse mieux argumentée à notre ami Seçkin; et d'ailleurs il lira sûrement ce post; je le salue au passage ;)

Très beau dimanche, amicalement.
Jean Jacques


Revenir vers « Questions sur les films Polaroid® »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité