Mes livres préférés

Discussions autour de la photo en général : expositions, photographes, matériel, appareils photos, le métier de photographe, l'image, histoire et actu de la photo...
User avatar
vince92
Po......
Posts: 41
Joined: Thu 22 January 2015 / 10:18 am
Voir la galerie photo de ce membre

Mes livres préférés

Postby vince92 » Wed 01 April 2015 / 10:59 am

Bonjour,
J'ai envie de faire une petite série de post ou je partagerai avec vous mes livres de photos préférés. Je commence par un (en fait deux) livres de polaroids.

Mike Slack, Ok Ok Ok, et Pyramides

Mike Slack est un jeune (né en 1970) photographe américain né dans l'Indiana avant de s'installer en Californie, à Los Angeles.
Professionellement, ses photos sont publiés dans de nombreux magazines ou quotidiens (Harper's, GOOD, The New York Times, the Los Angeles Times and Newsweek).
A côté de son activité pro, Mike Slack a publié quatre livres de polaroids, tous édités ou réédités chez the Ice Plant (le premier édité à l'origine par J&LBooks)
Après Tide, un recueil de portrait d'acteurs en gros plan, les portraits se font plus rares dans ses images, au profits de fragments d'architecture, d'objets isolés, de jeux d'ombres et de lumières, avec des couleurs saturées en aplat , un coté souvent très graphique. Les trois opus en couleur se ressemblent sans être vraiment identiques, ni constituer une suite. Ok Ok Ok est plutôt joueur, alors que Pyramides est plus distancié, Scorpio ressemble au deux autre en apportant une touche d'étrangeté.
Mike Slack utilise du film 600 dans un appareil proche du SX70, un SLR avec sonar.
Il dit avoir commencé le polaroid un peu par hasard, après que cet appareil lui soit tombé entre les mains.
Il a été tout de suite conquis par l'immédiateté du processus, le format, le fait que chaque image est unique.
Mike Slack parle de la photographie comme d'une pratique existentielle, une manière hors du temps de se confronter à son environnement et de l'apprivoiser, dans la solitude. Il parle désormais des autres comme d'une distraction dans son travail, voilà pourquoi les portraits se font rares.
Je renonce à traduire l'intégralité de l'interview, que je met en lien, elle est très intéressante, pour les anglophones.
A noter que Mike Slack possède, en plus de son site web, un superbe compte instagram.
J'espère que je vous aurais donné envie de voir son travail.
Dites moi si ça vous plait on non, si je continue ou pas!
Bons polas à tou(te)s

L'interview (en) http://art.webesteem.pl/6/slack_en.php
L'éditeur (on voit très bien les photos) http://theiceplant.cc/pyramids.html ainsi que les autres livres.
Instagram https://instagram.com/mike__slack/
Une autre présentation de ses livres sur Artbook http://www.artbook.com/catalog--photography--monographs--slack--mike.html
Hé ben...

<a href="http://www.polaroid-passion.com/forum/viewtopic.php?t=24394&highlight=">Mes livres préférés</a>

User avatar
dirty epic
Polaroid Encore!
Posts: 2587
Joined: Wed 20 April 2011 / 14:49 pm
Location: Metz/Nancy
Voir la galerie photo de ce membre

Postby dirty epic » Wed 01 April 2015 / 11:28 am

Hello !
très beaux livres que je ne connaissais pas, vais-je craquer...?

Personnellement un livre photo qui m'a marqué pendant mon adolescence et qui m'a fait véritablement entrer dans l'art photographique, c'est Drive by Shootings, de David Bradford.

Un conducteur de taxi new-yorkais qui prend ses courses, ses clients, sa ville, en photo.

Image

http://drivebyshootings.com/bio.asp
Last edited by dirty epic on Wed 08 April 2015 / 09:33 am, edited 1 time in total.
Le monde ne peut pas accueillir toute la misère du monde.

User avatar
vince92
Po......
Posts: 41
Joined: Thu 22 January 2015 / 10:18 am
Voir la galerie photo de ce membre

Postby vince92 » Wed 08 April 2015 / 09:23 am

Salut! Superbe travail en effet. J'aime beaucoup sa manière d'utiliser son point de vue assis, avec une focale normale (ou un petit télé?), sa manière de couper sans concession, parfois assez brutale. Par rapport à tous les gars qui cherchent à faire rentrer toute la rue dans leur 24mm. Là on sent vraiment l'activité de son regard, fouineur, sélectif, rapide. Il est vraiment fort sur les vue de passant. Les photos de nuit sont aussi impressionnantes.
Après la construction du site me parait maladroite, pourquoi avoir regroupé par thèmes, ça casse quand même la subjectivité ultra naturelle de son regard.
Je me disais aussi "c'est bizarre un taxi qui prend des photos" mmhhh.
C'ets pas n'importe qui. Ce qui est vraiment bizarre c'est qu'il ai eu besoin de faire le taxi, soit disant pour avoir plus de liberté dans des projets artistiques. Ça paye si mal d'être Art Director à New York. C'est un gros prétexte pour rouler, oui!!
Hé ben...



<a href="http://www.polaroid-passion.com/forum/viewtopic.php?t=24394&highlight=">Mes livres préférés</a>

User avatar
facono
Polaroid 20x24
Posts: 10952
Joined: Sat 29 August 2009 / 20:19 pm
Location: Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Postby facono » Wed 08 April 2015 / 23:28 pm

L'ouvrage de David Bradford m'intrigue un peu je l'avoue. Je vais essayer de penser à en choper un sur les sites à pas cher ou aller voir à la bibliothèque de la MEP.
Et si je peux me permettre, je vous propose un des livres que j'aime tout particulièrement. Rempli de photos très contrastées, très puissantes, c'est un leporello de l'œuvre de ce très grand photographe italien Paolo Pellegrin, qui déplié sur environ 21 mètres présente ses photographies de guerre jusqu'en 2011. C'est aussi le catalogue d'une expo qui s'était tenue au Kunstfoyer, Vershicherungskammer Bayern, Munich, du 12 octobre 2011 au 20 février 2012, en collaboration avec Magnum Photos et Canon. Replié ce fort volume mesure 13,8 cm par 18,5 cm. Cet exemplaire est dédicacé.

Image

Image
Tarde venientibus ossa.

User avatar
IVADhA
Polaroid EE100
Posts: 1298
Joined: Sat 14 March 2009 / 00:09 am
Location: Lille
Contact:
Voir la galerie photo de ce membre

Postby IVADhA » Thu 09 April 2015 / 08:42 am

Mike Slack c'est noté, David Bradford c'est noté aussi, et le Pellegrin c'est purement un beau livre! :hein: Sacré concept...
"L'homme sage est celui qui connait ses limites" "Dirty"H.Callahan
"Peut être le mal du siècle c'est l'emballage" Diabologum, 365 jours ouvrables

User avatar
vince92
Po......
Posts: 41
Joined: Thu 22 January 2015 / 10:18 am
Voir la galerie photo de ce membre

Postby vince92 » Thu 09 April 2015 / 09:20 am

Ça envoie du bois... (je parle pas du parquet mais du livre).
Hé ben...



<a href="http://www.polaroid-passion.com/forum/viewtopic.php?t=24394&highlight=">Mes livres préférés</a>

User avatar
dirty epic
Polaroid Encore!
Posts: 2587
Joined: Wed 20 April 2011 / 14:49 pm
Location: Metz/Nancy
Voir la galerie photo de ce membre

Postby dirty epic » Thu 09 April 2015 / 09:23 am

IVADhA wrote:Mike Slack c'est noté, David Bradford c'est noté aussi, et le Pellegrin c'est purement un beau livre! :hein: Sacré concept...


J'achetais mes cartes postales en accordéon comme le Pellegrin quand j'étais petit :-p
Le monde ne peut pas accueillir toute la misère du monde.

User avatar
IVADhA
Polaroid EE100
Posts: 1298
Joined: Sat 14 March 2009 / 00:09 am
Location: Lille
Contact:
Voir la galerie photo de ce membre

Postby IVADhA » Thu 09 April 2015 / 11:23 am

dirty epic wrote:J'achetais mes cartes postales en accordéon comme le Pellegrin quand j'étais petit :-p

Ha oui c'est vrai! ahahaha! hihi
Mais bon là, niveau prix, ça doit être juste un peu plus cher que les cartes postales...
"L'homme sage est celui qui connait ses limites" "Dirty"H.Callahan

"Peut être le mal du siècle c'est l'emballage" Diabologum, 365 jours ouvrables

User avatar
consommable
Polaroid 20x24
Posts: 12901
Joined: Wed 24 March 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Postby consommable » Thu 09 April 2015 / 12:03 pm

Paradoxalement logiquement, les livres de photos qui ont ma préférence sont ceux dont le thème ne traite de la photographie
et surtout des photographes.

Si un intérêt se manifeste pour l'un de ces derniers, se référer aux crédits des images suffira bien, sur la qualité de celles-ci,
non la notoriété de leurs auteurs.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons

User avatar
Fabior
Polaroid 1000
Posts: 488
Joined: Wed 02 April 2014 / 12:38 pm
Location: Charenton le Pont
Voir la galerie photo de ce membre

Mes livres

Postby Fabior » Fri 10 April 2015 / 14:59 pm

Une bonne idée de faire se petit partage, car on ne les connais pas tous, et on ne les aime pas tous.
Partageons, partageons.

J'aime beaucoup le travail de David Goldblatt

Image

Image

User avatar
vince92
Po......
Posts: 41
Joined: Thu 22 January 2015 / 10:18 am
Voir la galerie photo de ce membre

Postby vince92 » Sat 18 April 2015 / 22:20 pm

A noter la sortie d'un second livre du photographe-mécanicien Mike Brodie, dont on a vu récemment A period of juvenile prosperity.
Celui-ci s'appelle Tones of Dirt and Bone, et est constitué de polaroids réalisés entre 2004 et 2006.
J'ai eu le livre cet après midi entre les mains et je dois dire qu'il m'a bien plu.
A voir [url]ici https://twinpalms.com/books-artists/tonesofdirtandbone/[/url] (site de l'éditeur, Twin Palms).

P.S. ...mais pas donné, 79.00Euros quand même.
Hé ben...



<a href="http://www.polaroid-passion.com/forum/viewtopic.php?t=24394&highlight=">Mes livres préférés</a>

User avatar
vince92
Po......
Posts: 41
Joined: Thu 22 January 2015 / 10:18 am
Voir la galerie photo de ce membre

Kopal

Postby vince92 » Sun 03 May 2015 / 20:37 pm

Kopal - Frank Mädler

Image
J'ai vu pour la première fois le travail de Frank Mädler à Berlin,
dans la galerie J.J. Heckenhauer, à l'occasion de l'exposition de sa série WEGE.
J'avais tout de suite flashé sur son travail, sans recroiser le chemin de cet artiste depuis, puisqu'il n'a jamais été exposé
en France, et que les publications à son sujets ne sont pas pléthore, la plupart étant de maigre catalogue d'expo en allemand ou italien. Heureusement le site web de sa galerie est bien garni, on peut y voir tout son travail.
Il est représenté par la galerie Corkin, à Toronto, une excellent galerie, avec un gout prononcé pour la photo mais beaucoup d'artistes sont multimédias. J'y suis passé en 2010, sans voir d'image de Mädler malheureusement.
Frank Mädler est né en 1963, du mauvais côté du mur de Berlin, derrière lequel il reste donc jusqu'à ses vingt ans, il devient ensuite étudiant à l'académie de Leipzig, dont il sort avec un MFA.
Mädler utilise pour la plupart habituellement une chambre grand format pour ses prises de vues, mais un peu à rebours de l'usage que le photographe en font classiquement, à la recherche de clarté et d'exactitude;
au contraire Mädler privilégie de grands aplats texturés par la couleur vibrante, le grain du film et le flou s'y mélangeant, des images dans lesquelles le regard est filtré par des branchages (Gold, 2011), ou entravé par des bourrasques de neige (Winterarbeiten, 2002).
Les vues sont très sensuelles mais, en bon allemand de sa génération, il sait aussi donner à son travail un tour assez conceptuel.

Je vous invite à découvrir son travail sur le site de la Corkin Gallery.

Parallèlement à son travail d'artiste, diffusé en galerie, Frank Mädler a réalisé des milliers le polaroids. Ce travail, intime, dans lequel on voit des autoportraits, beaucoup d'images de ses fils
qui grandissent, de ses amis, est un impressionnant travail réalisé au jour le jour pendant plus de vingt ans. Resté privé tout ce temps, ce travail fait finalement l'objet d'une superbe
publication, un pavé blanc de près de 500 pages, à l'aspect minimaliste: Kopal, regroupant 1124 polaroids extrêmement émouvants,
drôles, bizarres, expérimentaux, sorte d'étrange hybridation de l'atlas de Richter avec le Brown sisters de N. Nixon.
On y trouve beaucoup de portraits bien sur, mais aussi des vues d'expo, des close-up sur des objets de tous les jours, des fleurs, des ciels... le tout composant une sorte de journal très intime
(s'agissant d'un photographe, qu'y a-t-il de plus intime que ces incessants essais d'étendre les capacité et le territoire de son regard?), redoublé d'un index qui vient balancer la sensualité
et la mélancolie sous jacente à un travail comme celui là d'une approche systématique, intellectuelle, rassurante mais vaguement mortifère.
Penser/Classer, disait Perec? Aimer/Classer répond Mädler.

Kopal est édité par Fotohof Austria et vous pouvez en avoir un bel aperçu sur le site Cargocollective.com, qui présente le travail de la graphiste, A. Riethmüller (http://cargocollective.com/annikariethmueller/Frank-Madler-Kopal)
Un article en anglais sur Mädler sur [url]Momus.ca[/url]
http://corkingallery.com
Hé ben...



<a href="http://www.polaroid-passion.com/forum/viewtopic.php?t=24394&highlight=">Mes livres préférés</a>

User avatar
brruno
Polaroid 1000
Posts: 478
Joined: Tue 23 March 2010 / 21:39 pm
Location: paris
Contact:
Voir la galerie photo de ce membre

Postby brruno » Sun 03 May 2015 / 22:14 pm

Le travail de Frank Madler me touche énormément. Le livre est une vraie réussite, une mise en page audacieuse, c'est très beau. J'ai eu l'occasion de voir ses polaroid récemment à Madrid. Donc, oui, jetez vous sur ce très bel objet afin de découvrir ce photographe!

User avatar
vince92
Po......
Posts: 41
Joined: Thu 22 January 2015 / 10:18 am
Voir la galerie photo de ce membre

Lucas Blalock

Postby vince92 » Sat 18 July 2015 / 22:16 pm

Rebonjour à tous,
Je voulais vous présenter mon acquisition du jour!
Le livre de Lucas Blalock, Windows Mirrors Tabletops, chez l'editeur londonien Morël (http://www.morelbooks.com/lucasblalock.html).

Lucas Blaloc, américain, né en 1978, vit et travaille à Brooklin. Représenté (entre autre?) par la galerie Janssen à Livourne (Belgique - http://www.galerierodolphejanssen.com/).

Les images de Blalock sont follement photoshopées! Avec un travail à temps plein le jour,
l'artiste trouve le temps d'envahir sont minuscule appartement d'une grosse chambre à soufflet avec laquelle il photographie en
4x5 des objets trouvés dans les bazar des environs - 1$ shop! -
provoquant parfois d'étranges rencontres, surréalisme oblige. Les objets sont juste posés sur une table à tréteaux,
devant des fonds ou des miroirs. Blalock fait maintenant aussi des vues d'intérieurs, des "portraits".
Mais ces plans film seront ensuite scannés et mélangé grâce à l'action magique des calques et des coups de brosse de photoshop.
Les montages qui en résultent sont de véritable défis au regard.
Blalock y mêle surimpression, découpage, fusion, miroirs, retournement etc etc...

Son travail commence à être pas mal reconnu. Il est régulièrement visible dans les revues branchées (Mousse, Frieze art ...).
Il apparait bien sûr dans plusieurs expos collective, celle sur la photographie abstraite ayant l'air très intéressante:
second nature: abstract photography then and now (http://www.decordova.org/art/exhibition/second-nature-abstract-photography-then-and-now).
Pour voir les images, une bête recherche gogole image reste le plus efficace.
Le site de Lucas Blalock, uniquement pour les news et des liens vers d'autres artistes: http://www.lucasblalock.com
Pour le voir au travail et l'entendre en parler, une courte vidéo (en): https://www.youtube.com/watch?v=O7ZxU4Rv39A
Une interview chez Frieze dans laquelle il aborde aussi les questions techniques: http://www.frieze.com/issue/article/focus-interview-lucas-blalock/
Pour couronner le tout, une discussion en anglais entre Blalock et le grand photographe et théoricien Jeff Wall: http://www.aperture.org/magazine-2013/jeff-wall-and-lucas-blalock-a-conversation-on-pictures/

Et puis je termine par une image (quand même!) pour vous allécher! (ou pas!)
Image
Hé ben...



<a href="http://www.polaroid-passion.com/forum/viewtopic.php?t=24394&highlight=">Mes livres préférés</a>

User avatar
Fabior
Polaroid 1000
Posts: 488
Joined: Wed 02 April 2014 / 12:38 pm
Location: Charenton le Pont
Voir la galerie photo de ce membre

Photo du Japon

Postby Fabior » Sat 15 July 2017 / 17:27 pm

http://gon-ta.com/ J'ai acquis son travail et c'est superbe.


Return to “Comptoir photo général”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests