[2017] - (2011) Vos CCDJs de l'Année - CCDA !

Postez vos plus belles photos Polaroid®, présentez votre art à la communauté...
Fabrice_K*
Polaroid 20x24
Messages : 7352
Inscription : ven. 25 septembre 2009 / 13:29 pm
Localisation : Du côté pô sombre...
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Fabrice_K* » jeu. 10 janvier 2019 / 12:38 pm

... Quel bonheur de revoir tous ces beaux polas...










Et bravo à Axakadam... Tu vois qd tu veux.... XD
>> " Si tu veux devenir champion olympique, tu t'entraines avec des lions, pas avec des chats " Didier Favori <<

>> Cas dopage A(r)mstrong : J'ai toujours trouvé bizarre un type qui pouvait marcher sur la Lune, gagner 7 Tours de France tout en jouant de la trompette !! <<

Avatar de l’utilisateur
MikeNavy
Polaroid
Messages : 270
Inscription : mar. 10 avril 2018 / 10:42 am
Localisation : Nice, Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar MikeNavy » jeu. 10 janvier 2019 / 13:07 pm

DocteurQui a écrit :[
À citer Proust, le choix aurait pu être bien plus interessant, bien plus pertinent [...] encore longtemps, simplement à cause de ce ‘jolies’... :roll:


Très difficile de faire une explication de texte d'une citation... sans son contexte !
Voici un extrait plus large de la citation :
Or je sentais que tout ce passé, mais d’Albertine, vers lequel chaque fibre de mon cœur, de ma vie, se dirigeait avec une souffrance, vibratile et maladroite, devait paraître tout aussi insignifiant à Saint-Loup qu’il me le deviendrait peut-être un jour à moi-même. Je sentais que je passerais peut-être peu à peu, touchant l’insignifiance ou la gravité du passé d’Albertine, de l’état d’esprit que j’avais en ce moment à celui qu’avait Saint-Loup, car je ne me faisais pas d’illusions sur ce que Saint-Loup pouvait penser, sur ce que tout autre que l’amant peut penser. Et je n’en souffrais pas trop. Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination. Je me rappelais cette tragique explication de tant de nous qu’est un portrait génial et pas ressemblant comme celui d’Odette par Elstir et qui est moins le portrait d’une amante que du déformant amour. Il n’y manquait — ce que tant de portraits ont — que d’être à la fois d’un grand peintre et d’un amant (et encore disait-on qu’Elstir l’avait été d’Odette). Cette dissemblance, toute la vie d’un amant — d’un amant dont personne ne comprend les folies — toute la vie d’un Swann la prouve. Mais que l’amant se double d’un peintre comme Elstir et alors le mot de l’énigme est proféré, vous avez enfin sous les yeux ces lèvres que le vulgaire n’a jamais aperçues dans cette femme, ce nez que personne ne lui a connu, cette allure insoupçonnée. Le portrait dit : « Ce que j’ai aimé, ce qui m’a fait souffrir, ce que j’ai sans cesse vu, c’est ceci. Par une gymnastique inverse, moi qui avais essayé par la pensée d’ajouter à Rachel tout ce que Saint-Loup lui avait ajouté de lui-même, j’essayais d’ôter mon apport cardiaque et mental dans la composition d’Albertine et de me la représenter telle qu’elle devait apparaître à Saint-Loup, comme à moi Rachel.

Tout d'abord la citation n'est pas déplacée dans le contexte d'un forum dédié à la photographie, car elle traite de la perception d'une femme par un amoureux (perception d'Albertine par Swann, perception d'Odette par Elstir) en opposition à celle d'une personne indifférente (perception de Rachel par Swann, perception d'Albertine par Saint-Loup). Le fait qu'il cite l'exemple du portrait peint d'Odette par Elstir, qui en fait une représentation qui dit "Ce que j’ai aimé, ce qui m’a fait souffrir, ce que j’ai sans cesse vu, c’est ceci" nous ramène directement au portrait photo, selon qu'il est celui d'un être cher ou celui d'une personne indifférente au photographe.

Alors que dit Swann (et non pas Proust, on est dans un roman) avec sa phrase "Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination" ? Tout homme peut percevoir la beauté d'une jolie femme, et il n'y a pas besoin d'imagination pour cela. Et un homme amoureux aura une perception déformée de celle qu'il aime et en fera "moins le portrait d’une amante que du déformant amour", c'est à dire qu'il dépeindra ses sentiments pour l'être aimé plutôt que la beauté (ou le manque de beauté) de cette personne.

Pour en revenir aux CDCDJ et aux CDCDA, il est donc facile à tout homme de percevoir la beauté d'une jolie femme, et on l'a vu abondamment dans les choix des CDCDJ de 2018 et dans ce fil ; mais la perception de la beauté de l'être aimé, même si ce n'est pas (ou plus ?) une jolie femme, n'est possible que par l'amoureux. On a eu ainsi, en 2018, quelques portraits de l'être aimé qui rentrent bien dans cette deuxième catégorie, ont eu quelques plébiscites, mais ne sont pas devenus des CDCDJ ni des CDCDA : le spectateur "ordinaire" n'a pas vu la beauté du sujet comme le photographe amoureux.

Jamais citation n'a été aussi à propos!
Cordialement,
MikeNavy


Instantané : Nikkorstax Wide, Lomo Instant Wide
3D Stéréoscopique : Fujifilm FinePix REAL 3D W3, séparateur à miroirs, plateau coulissant

Avatar de l’utilisateur
axakadam
Polaroid SX-70
Messages : 533
Inscription : mar. 24 janvier 2017 / 12:04 pm
Localisation : Strasbourg
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar axakadam » jeu. 10 janvier 2019 / 16:05 pm

shadbel a écrit :ça me touche de voir une de mes photos <3

Mais je t'en prie, c'est top mérité.. mais, ça touche où exactement :-)

Avatar de l’utilisateur
axakadam
Polaroid SX-70
Messages : 533
Inscription : mar. 24 janvier 2017 / 12:04 pm
Localisation : Strasbourg
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar axakadam » jeu. 10 janvier 2019 / 16:09 pm

Fabrice_K* a écrit :... Quel bonheur de revoir tous ces beaux polas...
J'avoue qu'une de mes rares qualités c'est "d'apercevoir ou entrevoir à grande vitesse"... le reste, it sucks ;-(








Et bravo à Axakadam... Tu vois qd tu veux.... XD
Dernière édition par axakadam le jeu. 10 janvier 2019 / 17:34 pm, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
axakadam
Polaroid SX-70
Messages : 533
Inscription : mar. 24 janvier 2017 / 12:04 pm
Localisation : Strasbourg
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar axakadam » jeu. 10 janvier 2019 / 16:12 pm

MikeNavy a écrit :
DocteurQui a écrit :[
À citer Proust, le choix aurait pu être bien plus interessant, bien plus pertinent [...] encore longtemps, simplement à cause de ce ‘jolies’... :roll:


Très difficile de faire une explication de texte d'une citation... sans son contexte !
Voici un extrait plus large de la citation :
Or je sentais que tout ce passé, mais d’Albertine, vers lequel chaque fibre de mon cœur, de ma vie, se dirigeait avec une souffrance, vibratile et maladroite, devait paraître tout aussi insignifiant à Saint-Loup qu’il me le deviendrait peut-être un jour à moi-même. Je sentais que je passerais peut-être peu à peu, touchant l’insignifiance ou la gravité du passé d’Albertine, de l’état d’esprit que j’avais en ce moment à celui qu’avait Saint-Loup, car je ne me faisais pas d’illusions sur ce que Saint-Loup pouvait penser, sur ce que tout autre que l’amant peut penser. Et je n’en souffrais pas trop. Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination. Je me rappelais cette tragique explication de tant de nous qu’est un portrait génial et pas ressemblant comme celui d’Odette par Elstir et qui est moins le portrait d’une amante que du déformant amour. Il n’y manquait — ce que tant de portraits ont — que d’être à la fois d’un grand peintre et d’un amant (et encore disait-on qu’Elstir l’avait été d’Odette). Cette dissemblance, toute la vie d’un amant — d’un amant dont personne ne comprend les folies — toute la vie d’un Swann la prouve. Mais que l’amant se double d’un peintre comme Elstir et alors le mot de l’énigme est proféré, vous avez enfin sous les yeux ces lèvres que le vulgaire n’a jamais aperçues dans cette femme, ce nez que personne ne lui a connu, cette allure insoupçonnée. Le portrait dit : « Ce que j’ai aimé, ce qui m’a fait souffrir, ce que j’ai sans cesse vu, c’est ceci. Par une gymnastique inverse, moi qui avais essayé par la pensée d’ajouter à Rachel tout ce que Saint-Loup lui avait ajouté de lui-même, j’essayais d’ôter mon apport cardiaque et mental dans la composition d’Albertine et de me la représenter telle qu’elle devait apparaître à Saint-Loup, comme à moi Rachel.

Tout d'abord la citation n'est pas déplacée dans le contexte d'un forum dédié à la photographie, car elle traite de la perception d'une femme par un amoureux (perception d'Albertine par Swann, perception d'Odette par Elstir) en opposition à celle d'une personne indifférente (perception de Rachel par Swann, perception d'Albertine par Saint-Loup). Le fait qu'il cite l'exemple du portrait peint d'Odette par Elstir, qui en fait une représentation qui dit "Ce que j’ai aimé, ce qui m’a fait souffrir, ce que j’ai sans cesse vu, c’est ceci" nous ramène directement au portrait photo, selon qu'il est celui d'un être cher ou celui d'une personne indifférente au photographe.

Alors que dit Swann (et non pas Proust, on est dans un roman) avec sa phrase "Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination" ? Tout homme peut percevoir la beauté d'une jolie femme, et il n'y a pas besoin d'imagination pour cela. Et un homme amoureux aura une perception déformée de celle qu'il aime et en fera "moins le portrait d’une amante que du déformant amour", c'est à dire qu'il dépeindra ses sentiments pour l'être aimé plutôt que la beauté (ou le manque de beauté) de cette personne.

Pour en revenir aux CDCDJ et aux CDCDA, il est donc facile à tout homme de percevoir la beauté d'une jolie femme, et on l'a vu abondamment dans les choix des CDCDJ de 2018 et dans ce fil ; mais la perception de la beauté de l'être aimé, même si ce n'est pas (ou plus ?) une jolie femme, n'est possible que par l'amoureux. On a eu ainsi, en 2018, quelques portraits de l'être aimé qui rentrent bien dans cette deuxième catégorie, ont eu quelques plébiscites, mais ne sont pas devenus des CDCDJ ni des CDCDA : le spectateur "ordinaire" n'a pas vu la beauté du sujet comme le photographe amoureux.

Jamais citation n'a été aussi à propos!


En Bref, vous voulez tous parler de la conception de Shibumi de la beauté... Shibumi est bien plus efficace pour décrire tout cela... nul besoin de Proust !

Avatar de l’utilisateur
MikeNavy
Polaroid
Messages : 270
Inscription : mar. 10 avril 2018 / 10:42 am
Localisation : Nice, Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar MikeNavy » jeu. 10 janvier 2019 / 16:48 pm

axakadam a écrit :En Bref, vous voulez tous parler de la conception de Shibumi de la beauté... Shibumi est bien plus efficace pour décrire tout cela... nul besoin de Proust !

Je connais mieux Proust que la pensée japonaise. Et Shibui / Shibumi / Shibushi ont tellement de sens différents, qui n'ont pas cessé d'évoluer depuis le 14ème siècle...
Cordialement,
MikeNavy


Instantané : Nikkorstax Wide, Lomo Instant Wide
3D Stéréoscopique : Fujifilm FinePix REAL 3D W3, séparateur à miroirs, plateau coulissant

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11645
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » jeu. 10 janvier 2019 / 17:06 pm

Ce Shibumi-ci, ce Shibumi-là?

Image
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
axakadam
Polaroid SX-70
Messages : 533
Inscription : mar. 24 janvier 2017 / 12:04 pm
Localisation : Strasbourg
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar axakadam » jeu. 10 janvier 2019 / 17:34 pm

Non non, pas le roman, la pensée, comme dit MikeNavy... Shibui / Shibumi / Shibushi, mais en matière de beauté ou de l'esthétique...

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11645
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » jeu. 10 janvier 2019 / 21:18 pm

C'était une boutade mon gars!

;)
Tarde venientibus ossa.

Frenchcockpit
Polaroid Barbie
Messages : 720
Inscription : mer. 17 février 2010 / 23:00 pm
Localisation : Paris
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar Frenchcockpit » jeu. 10 janvier 2019 / 21:47 pm

N’empêche, ce roman est une merveille.

Avatar de l’utilisateur
facono
Polaroid 20x24
Messages : 11645
Inscription : sam. 29 août 2009 / 20:19 pm
Localisation : Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar facono » jeu. 10 janvier 2019 / 22:24 pm

Frenchcockpit a écrit :N’empêche, ce roman est une merveille.


Oui bien d'accord avec toi mon cher. Rien à voir avec les blablas au-dessus, un des plus grands romans d'espionnage que j'ai pu lire.

Bonne année et bonnes lectures à toi mon cher Patrick.
Tarde venientibus ossa.

Avatar de l’utilisateur
consommable
Polaroid 20x24
Messages : 13927
Inscription : mer. 24 mars 2010 / 18:37 pm
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar consommable » ven. 11 janvier 2019 / 06:32 am

Trader, que vous êtes compliqués!

La citation disant pour notre cas, que les physiques convenus sont laissé à une vision conventionnelle.

Tout un chacun n'étant pas Bettina Rheims ou Jan Saudek et appréciant leurs dames multiformes.
Faire avec légèreté les choses sérieuses et avec sérieux les choses légères.
La taquinerie est la méchanceté des bons
https://www.polaroid.com/history

Avatar de l’utilisateur
DocteurQui
Polaroid SX-70 Alpha 1 Gold
Messages : 1142
Inscription : sam. 20 février 2016 / 20:09 pm
Localisation : T.A.R.D.I.S
Flickr : docteurki
Contact :
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar DocteurQui » ven. 11 janvier 2019 / 12:20 pm

MikeNavy a écrit :
DocteurQui a écrit :[
À citer Proust, le choix aurait pu être bien plus interessant, bien plus pertinent [...] encore longtemps, simplement à cause de ce ‘jolies’... :roll:


Très difficile de faire une explication de texte d'une citation... sans son contexte !

Au contraire, il n’était absolument pas question de faire une explication de texte, mais bel et bien de relever l’impact des diverses interpretations de cette unique phrase, proposée hors contexte par Consommable...
Du reste, vouloir ‘expliquer’, ou faire l’analyse, d’une œuvre, reste un travail generalement subjectif qui n’apporte finalement aux choses que le sens qu’on veut bien leur donner. Un sens qui peut être fondamentalement différent de la vision de l’auteur lors de la création... Si chez un David Lynch qui cultive le mystere et s’est toujours refusé à livrer les clefs de ses travaux (s’amusant meme et commentant souvent les analyses et interpretations de ses œuvres), n’importe quelle reflexion pourrait paraitre interessante, chez d’autres, qui ont, eux, decryptés volontairement leurs travaux, toute autre interpretations ne serait que fantasie on ne peut plus subjective... Je me souviens, par exemple, à la fac d’une analyse filmique sur "American Beauty" ou le prof nous a tenu la jambe 2h30 sur la ‘symbolique de la rose’ ; au cours suivant une demi douzaine d’étudiant avaient amené au prof diverses interview, commentaires ou autres bonus de DVD ou le réalisateur revenait sur les roses en disant un truc du genre : "On n’arrete pas de me demander quel sens ont les roses, mais il n’y en a aucun. La mere de famille devait avoir obsession, elle s’occupe donc de ses fleurs, et cette obsession faisait parfois intrusion dans les fantasmes du mari, mais ça s’arrete là. Avec les decorateurs et le directeur photo on voulait juste des fleurs qui soient jolies. Qu’on cherche les raisons de l’obsession de la femme, qui prefere ses fleurs à sa famille et se refugie dans une sorte de deni, pourquoi pas ; mais qu’on cherche une symbolique aux fleurs est stupide, elles sont juste là pour faire joli."
On n’est plus à l’école, et en ce qui me concerne, j’en n’en n’ai rien à faire d’une ‘explication de texte’ qui ne reflete que ton unique pointe de vue, et je te laisse donc à tes digressions analytiques subjectives sur Proust et les amoureux qui, finalement, n’ont absolument rien à voir avec mes propos qui, je le rappelle, ne valaient que pour une phrase deliberement sortie de son contexte par notre cher ami Conso...

MikeNavy a écrit :Pour en revenir aux CDCDJ et aux CDCDA, il est donc facile à tout homme de percevoir la beauté d'une jolie femme, et on l'a vu abondamment dans les choix des CDCDJ de 2018 et dans ce fil

Ça c’est toi qui le dit en fait... Tu l’as vu, c’est ton sentiment, ton interpretation, mais qui te dit que je trouve ‘jolie’ ou ‘belle’ ne serait-ce qu’une seule des modèles qui posent sur les clichés que j’ai selectionnés ? Absolument rien, et tu ne seras jamais en mesure de le prouver... Aussi vite je les trouve atrocement banales, voire pire, alors que d’un autre coté je trouve les compositions, les prises de vue ou la technique tout à fait remarquable...

MikeNavy a écrit :Jamais citation n'a été aussi à propos!

Que tu dis... Et pour se faire tu es obligé de nous ressortir tout un contexte qui n’a aucun rapport avec celui de la citation de Conso : balancée hors du texte original sur un forum, dans un sujet ou il n’est question que de subjectivité et d’interpretations personnelles...

consommable a écrit :La citation disant pour notre cas, que les physiques convenus sont laissé à une vision conventionnelle.

Qu’est ce qu’un physique convenu ? Qu’est ce qui est conventionnel ? Qu’est ce qui ne l’est pas ?
Mine de rien t’en rajoute une couche et apporte de l’eau à mon moulin là...

consommable a écrit :Tout un chacun n'étant pas Bettina Rheims ou Jan Saudek et appréciant leurs dames multiformes.

Enfin une phrase sensée. Tu aurais dû commencer par là. Et on remarquera donc, d’après ce que tu dis, qu’il appartient en premier lieu aux photographes de varier les modèles, ce qui n’emoussera aucunement leur talent, si tant est qu’ils en aient un...
Image
Dark Lodge Photography
Polaroid : SX-70 Alpha 1 - SX-70 Polasonic AutoFocus Model 2 - SLR680 - Image System - Sun 650 - SpiceCam - EE100 - Big Shot - 320 - 350
Instax : Mini 90 Neo Classic - Wide 300 - Lomo’Instant Square Pigalle

Avatar de l’utilisateur
MikeNavy
Polaroid
Messages : 270
Inscription : mar. 10 avril 2018 / 10:42 am
Localisation : Nice, Paris
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar MikeNavy » ven. 11 janvier 2019 / 13:04 pm

DocteurQui a écrit :Du reste, vouloir ‘expliquer’, ou faire l’analyse, d’une œuvre, reste un travail generalement subjectif

Ça c’est toi qui le dit en fait... Tu l’as vu, c’est ton sentiment, ton interpretation,

Que tu dis...

Ben ouais, et alors ? Le message est bien signé de mon pseudo et c'est bien moi qui l'ai envoyé...
Cordialement,
MikeNavy


Instantané : Nikkorstax Wide, Lomo Instant Wide
3D Stéréoscopique : Fujifilm FinePix REAL 3D W3, séparateur à miroirs, plateau coulissant

Avatar de l’utilisateur
axakadam
Polaroid SX-70
Messages : 533
Inscription : mar. 24 janvier 2017 / 12:04 pm
Localisation : Strasbourg
Voir la galerie photo de ce membre

Messagepar axakadam » ven. 11 janvier 2019 / 19:36 pm

Pourquoi les gens ont arrêté de faire savoir leur CDCPerso ?


Revenir vers « Vos photos Polaroid® »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité